NOUVELLES
15/01/2012 03:56 EST | Actualisé 16/03/2012 05:12 EDT

Ski de fond: Le Guellec s'est retiré volontairement de la poursuite de 12,5 km

NOVE MESTO, République tchèque - Jean-Philippe Le Guellec s’est retiré volontairement de la poursuite 12,5 kilomètres de la Coupe du monde de Nove Mesto, qui a été remportée dimanche par le Russe Anton Shipulin.

«La forme était complètement absente, les skis n’étaient pas très bons, le tir n’était pas excellent non plus et les conditions n’étaient pas rapides, a énuméré Le Guellec. Ce sont beaucoup de facteurs qui font en sorte que ça ne valait pas la peine de me fatiguer davantage. J’ai donc préféré miser sur la récupération, arrêter et être prêt pour la semaine prochaine.

«À partir du deuxième tour, je pensais arrêter la course, a-t-il poursuivi. Puis, j’ai fait un sans faute au deuxième tir. J’ai continué. J’aurais peut-être dû arrêter plus tôt, mais ce n’est pas quelque chose que j’aime faire.»

Shipulin a gagné l’épreuve avec un temps de 34 minutes et 50,8 secondes, ne ratant qu’une cible à son troisième pas de tir. Les deuxièmes places, ex aequo, ont été octroyées au Français Martin Fourcade, médaillé de bronze au sprint 10 kilomètres de samedi, et à l’Allemand Arnd Peiffer, à 11,1 secondes du vainqueur.

Brendan Green, des Territoires du Nord-Ouest, a pris le 20e rang, soit un gain de 12 places par rapport à sa position de départ. L’autre Canadien dans la course, Scott Perras, a terminé 47e.

La poursuite a été courue sur des conditions de ski plus lentes que celles décrites samedi au sprint, selon l’athlète de Québec. La neige qui s'était accumulée sur le circuit rendait la glisse très ardue.

La prochaine compétition de Le Guellec aura lieu du 20 au 22 janvier, à Antholz-Anterselva, en Italie

Plus tôt dimanche, la Norvégienne Tora Berger a surmonté trois tours de punition pour remporter une poursuite en Coupe du monde de biathlon, méritant ainsi un deuxième gain cette saison.

Berger a franchi le 10 km en 31 minutes et 0,3 seconde, en route vers sa 14e victoire en carrière.

Helena Ekholm de la Suède est arrivée 17,9 secondes plus tard et la Française Marie Laure Brunet a suivi, à 25,1 secondes de la gagnante.

L'Allemande Magdalena Neuner, meneuse au classement général, a commis la rare bévue de tirer sur la mauvaise cible en troisième ronde et a fini huitième. Elle a tout de même gardé 57 points d'avance sur la Bélarusse Darya Domracheva.