LES BLOGUES

Les vins du Chili d'hier, d'aujourd'hui, et de demain

02/10/2014 12:28 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST

Je vous invite à faire avec moi un bref survol du Chili à travers sa riche histoire viticole, afin de mieux comprendre la direction vers laquelle ce pays se dirige et de mieux apprécier ses vins.

Lorsque les vins chiliens commencèrent à apparaître sur les tablettes de la SAQ au début des années 80, ceux-ci connurent un rapide succès, portés par un goût de Nouveau Monde, des cépages connus du grand public, et surtout par des prix qui nous semblent irréels de nos jours (de 6$ à 12$ environ).

Depuis, la compétition mondiale s'est développé en quantité et en qualité; l'offre vinicole augmenta avec l'apparition de nouvelles zones de production (Australie, Orégon, Nouvelle-Zélande, Washington, Mexique, Uruguay, Argentine, Europe de l'Est, etc.), obligeant les producteurs chiliens à revoir le positionnement de leur offre aux consommateurs internationaux.

Histoire

Ce sont les Espagnols qui plantèrent vers 1550 les premières vignes au Chili, le vin faisant partie de leurs habitudes alimentaires ainsi que pour les besoins de la célébration de la messe catholique. Suite à l'indépendance du Chili au début du 19è siècle, on se tourna progressivement vers la France pour importer à la fois le support technique ainsi que plusieurs cépages français, surtout bordelais (Sauvignon blanc, Sémillon, Cabernet Sauvignon, Merlot, Malbec, Cabernet Franc, Carmenère, etc.).

2014-09-28-LasVertientesVignoble4.jpg

   

Lorsque presque tout le vignoble européen fut détruit de 1860 à 1890 par l'invasion du phylloxéra venu d'Amérique du Nord, on se servit de vignes chiliennes non touchées par ce fléau (en raison de son emplacement isolé, de la Cordillère des Andes, de ses sols et de son climat) pour replanter cette fois-ci sur des porte-greffes américains une partie du vignoble européen. On doit peut être ainsi au Chili la survie de certains des cépages parmi les plus populaires aujourd'hui. Merci le Chili!

(Le texte se poursuit sous la galerie)

Top 20 des vins de moins de 15$

Géographie

Le Chili est un pays longiligne (nord-sud). Coincé entre la Cordillère des Andes et l'océan Pacifique, ce pays a 4,300 km de long et une largeur maximale de 177 km. Le climat étant généralement trop chaud dans la partie nord et trop frais vers la partie sud, presque toute la viticulture se retrouve dans la partie centrale tempérée du pays (voir carte ci-dessous reproduite avec permission) dans les environs de la capitale, Santiago.

On retrouve au Chili, 14 régions viticoles, lesquelles composent les appellations (D.O. Denominación de Origen) soit, en allant du nord vers le sud: les vallées d'Elqui, de Limari, de Choapa, d'Aconcagua, de Casablanca, de San Antonio/Leyda, de Maipo, de Cachapoal, de Colchagua de Curico, de Maule, d'Itata, de Bio-Bio et de Malleco.

On répartit ces régions en trois catégories selon leur emplacement géographique, est-ouest. Ainsi les régions situées les plus à l'ouest, près de l'océan Pacifique, appartiennent à la catégorie des régions côtières (Costa areas), celles situées le plus à l'est, tout près de la Cordillères des Andes, sont appelées régions des Andes (Andes areas), et celles entre les deux, tout simplement régions entre les Andes (Entre Cordilleras areas).

2012-10-16-ChiliCarteRegions.jpg

   

On bâtit l'avenir

Afin de se démarquer de la féroce compétition qui sévit sur les marchés mondiaux, le Chili a décidé de miser sur les atouts suivants:

1. Un système d'appellations (D.O.) visant à éclairer et à rassurer les consommateurs sur la provenance des vins

2. Un accroissement général de la qualité des vins

3. Un élargissement de la gamme des produits avec l'addition de certains vins de haute gamme

4. Une mise en valeur de la diversité de ses 14 régions viticoles

5. Une mise en évidence du cépage rouge Carmenère (longtemps confondu avec le Merlot) d'origine bordelaise comme nouveau cépage-phare du Chili

6. L'ajout aux cépages existants de d'autres cépages nobles; pour les blancs: Riesling, Gewurztraminer, Muscat d'Alexandrie, Chardonnay, Viognier, Sauvignon gris, etc.

Pour les rouges: Syrah, Carignan, Pinot Noir, Sangiovese, Zinfandel, Petite Syrah, Petit Verdot, etc.

Le Chili qui produit du vin depuis maintenant plus de 460 ans ne devrait ainsi pas cesser de nous surprendre au cours des prochaines années. Un dossier à suivre.

P.S. Vous avez aimé ce billet? Partagez-le avec vos amis!

Suggestions de vins pour cette semaine:

Du 9 au 16 septembre derniers, pas moins de trois bons producteurs du Chili sont venus à Montréal, Vina Carmen, Cousino-Macul et Arboleda. Il m'a fait grand plaisir de les rencontrer et bien sûr, de déguster leurs vins.

En parler, c'est bien, en boire, c'est mieux! Ne manquez surtout pas mes coups de coeur et mes notes de dégustations à propos de 21 de leurs vins. Pour ce faire,

cliquez ici

La première édition de Montréal fête la Bavière aura lieu du 3 au 5 octobre prochain au Marché Bonsecours à Montréal. Plus de 80 produits agroalimentaires bavarois (bières, fromages, cocktails, etc.) à découvrir pour seulement 15$. C'est un évènement à but non lucratif à ne pas manquer au profit du docteur Julien.

Pour vos commentaires, suggestions, scoops, etc., écrivez-moi en privé à: clubdgv@gmail.com

Le blogue personnel d'Yves Mailloux: Club des Dégustateurs de Grands Vins