LES BLOGUES

Les vins de Sonoma et de Napa en Californie

On a testé pour vous.

14/09/2017 15:12 EDT | Actualisé 14/09/2017 15:17 EDT
www.saq.com

Mais avant d'aborder chacune de celles-ci, faisons d'abord un bref survol de la Californie dans son ensemble.

Production et exportation

Nul ne peut douter de l'importance de la viticulture en Californie. Cette région produit en volume environ 85% des vins des États-Unis. Grâce à elle, les États-Unis se situent au quatrième rang des pays exportateurs derrière la France, l'Italie et l'Espagne, avec une valeur d'exportation en dollars américains de 1 milliard 620 millions uniquement pour les vins californiens.

www.discovercaliforniawines.com

Le Canada avec des achats de 431 millions (en dollars américains ainsi que tous les chiffres qui suivent dans ce billet) représente le deuxième meilleur marché extérieur pour la Californie, derrière l'Union Européenne qui en importe pour 685 millions. Pas mal, compte tenu que cette dernière possède 14 fois plus d'habitants que le Canada.

Ces exportations ne représentent toutefois qu'une infime partie de la production totale californienne dont la valeur est estimée à environ 34 milliards, la majeure partie étant vendue et consommée aux États-Unis. En effet, près de 60% de tous les vins consommés par les Américains proviennent de cet état.

Il y a environ 4,700 établissements vinicoles en Californie (appelées "wineries" dans les pays anglo-saxons) qui cultivent plus de 110 cépages différents sur 244,000 hectares. À titre de comparaison, rappelons que le vignoble de Bordeaux compte environ 120,000 hectares de vignes.

Consciente de la diversité de ses terroirs, l'administration américaine a créé plus de 138 AVA (American Viticultural Area) à ce jour pour le vignoble californien et dont vous trouverez la liste ici. L'AVA désigne des aires qui possèdent certaines caractéristiques communes (sols, altitude, etc.) et dont les vins possèdent une certaine typicité.

Mentionnons que près des trois quarts des producteurs californiens adhèrent au programme de viticulture durable californien qui vise à protéger et à conserver l'environnement.

www.discovercalifornia.wines.com

La situation serait sans doute moins spectaculaire aujourd'hui si le Jugement de Paris de 1976 n'avait pas eu lieu. Lors de cette dégustation à l'aveugle opposant des vins de Chardonnay et de Cabernet Sauvignon français et américains, les 9 juges français octroyèrent la première place à des vins californiens, à la stupéfaction de tous, y compris d'eux-mêmes.

La Californie comprend 6 régions viticoles, soit Far North, North Coast, Central Coast, Inland Valleys, Sierra Foothills et Southern California.

www.discovercaliforniawines.com

Chacune d'elles se subdivise en plusieurs sous-régions, soit 29 au total pour l'ensemble de celles-ci.Ainsi, Sonoma et Napa valley qui sont le sujet du présent billet, sont deux appellations (sous-régions) faisant partie de la région de la North Coast.

www.discovercaliforniawines.com

Dès 1934, les vignerons californiens se sont dotés d'un organisme pour promouvoir leur intérêt commun, le California Wine Institute. Celui-ci supporte la viticulture californienne, tant au niveau de la recherche, que celui du développement et de l'exportation.

www.discovercaliforniawines.com

Les portraits des différents domaines qui suivent sauront vous démontrer que l'état de la Californie propose aux amateurs de vin du monde entier une étonnante diversité à tous points de vue.

Quelques domaines et vins de Sonoma

C'est ici qu'en 1857, Agoston Haraszthy fonde Buena Vista, ce qui en fait la première exploitation viticole commerciale de la Californie à produire des vins de qualité, pour laquelle vous trouverez plus de détails ici.

La production viticole de Sonoma se divise comme suit: 56% pour les vins rouges et 44% pour les vins blancs.

Cette sous-région compte environ 500 établissements vinicoles dont la plupart sont de petites exploitations familiales de la 3è et 4è génération. On y produit 6% du vin élaboré en Californie. On y cultive 24,000 hectares de vignes et y dénombre 18 AVA.

www.discovercaliforniawines.com

Les plus connues du grand public sont Alexander Valley, Carneros, Dry Creek Valley, Sonoma (Coast et Valley) et Chalk Hill.

La proximité de l'océan Pacifique apporte des brises marines fraîches qui rencontrent les courants d'air chauds venus du continent, créant ainsi du brouillard. La grande amplitude thermique entre le jour et la nuit, surtout le long des zones côtières, favorise la maturation de cépages qui demandent de la fraîcheur.

Il n'est pas étonnant alors que le Pinot Noir représente le tiers de tous les vins rouges qu'on y élabore, cette région en étant le plus grand producteur de la Californie. Le Chardonnay pour sa part est très largement majoritaire pour les vins blancs, celui-ci étant utilisé pour les trois quarts des vins de cette catégorie.


Ce domaine viticole repose sur trois aspects fondamentaux, soit la famille, des vins de grande qualité, ainsi que des vignobles en santé.

www.benziger.com
The Benzigers, wine makers from Glen Ellen, enjoying a holiday meal

Fondé il y a une trentaine d'années à partir d'un ancien ranch, ce domaine reçoit sa certification en biodynamie en l'an 2000. On y retrouve entre autres divers animaux dont des moutons, des jardins de fleurs et de fines herbes, des oliviers, bref tout ce qui favorise la biodiversité des lieux.

Les équipements sont à la fine pointe de la technologie, que ce soit le tapis roulant avec tri optique, ou les cuves extérieures en acier inoxydable, isolées et thermorégulées.

AOL

Les vins qui doivent être élevés un certain temps en barriques sont entreposés dans une cave souterraine où règne une température fraîche et constante.

AOL

J'ai pu déguster une demi-douzaine de leurs vins, tous certifiés biodynamiques. Voici une brève description de quelques uns d'entre eux.

AOL

Sauvignon Blanc, Paradisio de Maria, 36$

Le seul cépage blanc que la maison cultive à Sonoma (ils ont du Chardonnay à Carneros); arômes de citron, d'agrumes; très frais en bouche, léger et vibrant à la fois; jolie finale saline; bien fait.

Cabernet Sauvignon 2013, Three Blocks, Signaterra, 49$

Un assemblage de trois parcelles parsemées de cailloux favorisant un bon drainage et la lente maturation des baies; robe rubis foncé; effluves de framboise, de mûre et de poivre blanc; les tanins sont très souples; élevé en barriques de chêne français; un vin nuancé qui n'a pas encore tout dit.

Pinot Noir 2014, Signaterra, Bella Luna, 49$

On n'est pas loin ici du style bourguignon; robe rubis clair; parfums de cerise, de framboise avec une pointe de cassis; subtil, équilibré, avec une belle longueur; bon maintenant et pour les 5-6 prochaines années assurément.

Tribute 2014, Estate grown, 85$

Cet assemblage à la bordelaise fut le premier vin certifié en biodynamie du comté de Sonoma, et l'un des tout premiers en Amérique du Nord; arômes de fruits rouges et noirs, de fines herbes et de boisé fin; un vin complet, bien structuré, qui tiendra la route pour les 8-10 années à venir; un grand vin californien.

Note: Il n'y a présentement qu'un seul vin de cette maison disponible au Québec.

Lire la suite: Les vins de Kendall-Jackson, Coppola et Trinité-Acaibo

Le blogue personnel d'Yves Mailloux :

Club des Dégustateurs de Grands Vins

Suivez-le sur Facebook et accédez à ses recommandations quotidiennes

Si vous préférez, il est aussi sur Twitter!