LES BLOGUES

Les vins de Sonoma et de Napa en Californie (suite et fin)

Mes impressions sur la vallée de Napa.

21/09/2017 13:51 EDT | Actualisé 21/09/2017 13:52 EDT
AOL

Si vous faites partie de mes lectrices et lecteurs assidus, vous avez pu prendre connaissance la semaine dernière, d'un aperçu de la région californienne de Sonoma.

Mais avant tout, voici quelques informations de base concernant la région viticole que nous examinerons cette semaine.

Plusieurs imaginent la vallée de Napa beaucoup plus grande qu'elle ne l'est en réalité. Elle ne fait pourtant qu'une soixantaine de kilomètres de long (38 milles) et environ 8 kilomètres de large (5 milles).

On a souvent de plus l'impression que la plupart des vins de Californie sont de cette provenance. Pourtant, la production totale des vins de la vallée de Napa ne représente que 4% des vins de la Californie.

Cela vient sans doute du fait que ce fut la première région des États-Unis à se démarquer internationalement et qu'elle est la source des vins de ce pays comptant parmi ses plus prestigieux.

La production viticole de la vallée de Napa se divise comme suit: 70% pour les vins rouges et 30% pour les vins blancs

Celle-ci compte environ 500 établissements vinicoles dont 75% sont demeurées des exploitations familiales qui produisent au total plus de 1,000 marques de vins. On y cultive un peu plus de 18,000 hectares de vignes (45,000 acres) et y dénombre 18 AVA.

www.wardonwine.com

Les plus connues des consommateurs sont Oakville, Rutherford, Yountville, Mount Veeder et Los Carneros.

La température moyenne de la vallée de Napa, surtout vers la partie nord, est sensiblement plus élevée que celle qui prévaut pour la région côtière de Sonoma. Si le Pinot Noir apprécie la fraîcheur de Sonoma, le Cabernet Sauvignon qui demande une plus longue période de maturation, raffole pour sa part du climat de Napa.

Il représente d'ailleurs 56% de l'encépagement des cépages rouges de la région. Pour les cépages blancs, le Chardonnay prédomine avec 59% pour cette catégorie.

Comme pour la Californie dans son ensemble, la vallée de Napa est plus diversifiée qu'il ne le paraît à première vue. Les brefs portraits des 5 domaines viticoles qui suivent que j'ai eu l'opportunité de visiter vous le démontreront.


www.tfewines.com

Lorsque j'ai vu que cette maison faisait partie de la programmation du voyage, je n'étais pas emballé outre mesure. Je me fiais évidemment sur les quelques vins dessinés à gros traits que nous avons au Québec. Cette visite m'a permis de découvrir que c'est en fait beaucoup plus que cela.

www.tfewines.com

Cette entreprise fut fondée en 1948 par Mario Trinchero, un jeune immigrant venu de New York, alors qu'il acheta une entreprise viticole abandonnée à St-Helena, suite à la prohibition qui sévit en Amérique de 1920 jusqu'au début des années 30.

De nos jours, la famille produit plus de deux cents vins différents répertoriés sous une quarantaine de marques, de l'entrée jusqu'au haut de gamme.

Parmi les vins dégustés là-bas, j'ai bien apprécié les vins de la marque Folie à Deux (à ne pas confondre avec la gamme Ménage à Trois - Folie à Deux), malheureusement quasi-absente au Québec.

www.tfewines.com

Voici les descriptions de deux vins de cette maison que j'ai particulièrement appréciés:

Chardonnay 2015, Folie à Deux, 19$ (US)

En provenance de la région fraîche de la Russian River valley à Sonoma. Fermentation et élevage durant 6 mois, 28% en cuve inox et 72% en barriques de chêne.

Robe jaune doré clair; arômes de fleurs blanches, de poire, d'abricot et de vanille; bouche souple et suave; crémeux au palais; bel équilibre entre l'acidité et les saveurs fruitées mûres; idéal pour les plats sauce à la crème, les viandes blanches et champignons, ou les fruits de mer, tels le homard ou les pétoncles.

Zinfandel 2014, Napa Cellars, 24,00$ (US)

Les raisins, cueillis à la main, proviennent de différents vignobles de St-Helena, Oak Knoll, Yountville et Calistoga. Après une macération d'une dizaine de jours, le vin est élevé en fûts de chêne français et américains, neufs à 34%.

Un vin à la couleur rubis moyen et aux parfums de fruits mûrs, d'épices douces, de chocolat, avec une pointe de vanille; la bouche est fruitée, suffisamment fraîche et parfaitement équilibrée, ce qui n'est pas le cas de tous les vins de Zinfandel; parfait avec des côtes levées de porc.

www.tfewines.com

L'une des marques du portefeuille de Trinchero qui fut acquise en 2009, est celle de Joel Gott. Depuis lors, M. Gott qui aime aussi bien la nourriture, a démarré une chaîne de restauration rapide, Gott's Roadside, qui compte 6 succursales dans la région. On y propose un menu inspiré du mode de vie californien.

AOL

Nous y avons cassé la croûte un midi et avons par la même occasion notre repas avec 3 vins de la maison.

Sauvignon Blanc 2016, Joel Gott, 12,00$

Un vin frais et croquant grâce à son acidité préservée par son élevage en cuve inox; il s'agit d'un assemblage de 6 appellations de la région de North Coast; robe jaune clair; effluves de mangue et de fruits tropicaux; très bon; non disponible au Québec.

Cabernet Sauvignon 815, 2015, Joel Gott, 15,00$ (23,70$ au Québec)

Ce vin est un assemblage de pas moins de 7 appellations de la Californie; après l'égrappage, les lots fermentent individuellement et élevés 18 mois en barriques de chêne américain, puis assemblés; il en résulte un vin très équilibré, proposé à un prix très compétitif.

Zinfandel 2015, Joel Gott, 16,00$ (26,40$ au Québec)

Un Vin pas trop lourd avec de la fraîcheur; cet assemblage provient de 5 appellations différentes et a été élevé quelques mois, 20% en fûts neufs de chêne américain et 80% en futs de chêne français de second usage; prédominance de groseille sans que le fruité ne donne l'impression d'être de la confiture; bien fait.


www.raymondvineyards.com

Raymond vineyards possède plus de 125 hectares de vignes localisées en 3 vignobles différents, soit St-Helena, Rutherford et Jameson Canyon.

Des contrats d'approvisionnement à long terme pris avec une quinzaine d'autres producteurs, permettent à cette maison de profiter des différents micros-climats et sous-appellations de la vallée de Napa.

Après son arrivée dans la vallée de Napa en 1933, Roy Raymond épousa Martha Jane Beringer en 1936. Celui-ci travailla pendant 35 ans pour le fameux producteur Beringer. En 1970, il décida de bâtir à partir de zéro son propre domaine, avec l'aide de ses deux fils, Walter et Roy jr. Leur première vendange eut lieu en 1974. Depuis 2009, le domaine fait partie du groupe Boisset, dont le président est Jean-Charles Boisset et que j'ai pu rencontrer lors de ma visite.

AOL

On ne peut nier qu'en plus de bien connaître le vin, M. Boisset a le sens du marketing. Il apporte à la Californie une approche différente, voire plus éclatée.

Ainsi, chez Raymond vineyards, on offre aux visiteurs la possibilité de déguster les vins de la maison dans différentes ambiances. Citons entres autres ici, la Red Room toute drapée de velours rouge, ou le Crystal Cellar où trônent un gigantesque chandelier, ainsi que des cuves inox reflétant de multiples et vibrantes couleurs.

Mais tout ceci serait vide de sens, si la qualité des vins n'était pas à la hauteur. Voyons voir.

AOL

Sauvignon Blanc 2016, Lot No 4, R Collection, 13$ (US)

En guise de bienvenue, nous fûmes accueillis avec ce frais et croquant vin de Sauvignon Blanc issu des vignobles de Lodi et de Lake county; saveurs de melon, de citron et de mangue; élevé en cuve inox; un vin d'entrée de gamme très satisfaisant; non disponible au Québec.

www.raymondvineyards.com

Chardonnay 2016, Family Classic,18$ (US)

Issu d'un assemblage de différentes appellations de la région, ce vin se révèle un modèle d'équilibre;seulement une petite partie de la production a été élevéE en fûts de chêne et a subi la fermentation malolactique; robe jaune dorée claire et effluves de fleurs blanches, de miel léger avec une pointe de vanille; acidité bien préservée livrant une finale nette et agréable; non disponible au Québec.

Cabernet Sauvignon 2016, Family Classic,18$ (US) (18,75$ au Québec, millésime 2014)

Voici un très bon rapport qualité/prix à prendre en note; j'avais d'ailleurs parlé de ce vin en avril dernier; issu de trois différentes appellations de la Californie; le millésime 2016 renferme 83% de Cabernet Sauvignon, 14% de Petit Verdot, 3% de Petite Syrah et 2% de Merlot; couleur rubis violacé; arômes de framboise, de mûre, de cassis et de tabac; déjà accessible mais pouvant évoluer 3-4 ans au moins.

Cabernet Sauvignon 2014, Reserve Selection, 50$ (US)

Le dernier millésime de ce vin au Québec fut le 2012 (41,75$); surveillez l'arrivée du 2014 qui commémorera la 40è vendange de la maison; la matière première provient de St-Helena et Rutherford et de producteurs des environs; après une longue macération, le vin est élevé durant 19 mois en barriques de chêne français, neuves à 30%; il en résulte un vin riche, à la fois fin et soyeux; bon pour les prochains 7-8 ans.

Note: le marché canadien recevra ce vin avec l'étiquette montrée sur la première bouteille située à gauche sur la photo ci-dessus. À compter du millésime 2015, l'étiquette de ce vin sera en velours rouge, comme celle la bouteille de droite de la photo ci-dessous.

AOL

Generations 2014, Cabernet Sauvignon, Napa valley, 120$ (US)

Le dernier millésime de ce vin au Québec fut le 2010; son prix était de 130$

Ce vin, le haut de gamme de la maison, provient de vignobles de St-Helena et de Oakville; ce millésime est uniquement constitué de Cabernet Sauvignon; il a été élevé 19 mois en barriques neuves de chêne français de grande qualité; sa robe est rubis foncé avec des reflets violets; son délicat bouquet se compose de framboise, de cassis, de cerise noire avec une pointe de chocolat; la bouche suit, soyeuse et très longue; les tanins sont déjà passablement fondus; à attendre quelques années; rien ne presse car il durera 10-12 ans au moins.

Lire la suite: Les vins de Sterling, Robert Mondavi et William Hill


Suivez Yves Mailloux. Vous accéderez ainsi à ses recommandations quotidiennes!

Sur Facebook (il suffit d'aimer la page) et/ou sur Twitter (abonnez-vous)


Le blogue personnel d'Yves Mailloux : Club des Dégustateurs de Grands Vins

À VOIR AUSSI