Yves Mailloux

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Yves Mailloux
 

La Fête des Vins du Québec: les bonnes raisons d'y aller

Publication: 30/11/2012 15:33

C'est au Marché Bonsecours dans le Vieux-Montréal, jusqu'au 2 décembre, que se déroule la 7e édition du salon annuel qui met en vedette autant les produits de la viticulture québécoise que ceux de l'industrie fromagère ainsi que divers produits agroalimentaires d'ici.

Lors de cet évènement auquel on a cette année donné le nom de « La Fête des vins du Québec », plus de 34 vignerons et une vingtaine de fromagers et artisans de produits de notre terroir espèrent avoir l'occasion de nous faire découvrir les fruits de leur passion et ce, pour notre plus grand plaisir.

Félicitations à la sommelière du restaurant « Les 400 coups », Marie-Josée Beaudoin, d'avoir accepté d'être l'ambassadrice de ce rendez-vous gastronomique 100% québécois.


Quelques chiffres

Voici quelques informations qui vous permettront de vous faire une meilleure idée de la situation qui prévaut actuellement.

Sur les 12 000 hectares de vignes qui poussent au Canada, l'Ontario en accapare 7500, la Colombie- Britannique 3500, le Québec 600 (et 400 hectares répartis un peu partout ailleurs au pays). On doit dire cependant que la production québécoise affiche une croissance intéressante au cours des dernières années et compte maintenant environ près de 150 viticulteurs différents.

Quoiqu'on en pense, le climat du Québec permet d'y faire de très bons vins, celui-ci étant comparable à d'autres régions du monde où la viticulture est florissante. Le principal problème est plutôt notre hiver au cours duquel les basses températures (parfois moins 35 Celsius) permettent difficilement aux cépages nobles (vitis vinifera) de survivre à celui-ci. On a donc utilisé surtout des cépages hybrides qui ont la propriété de résister à la froidure.

Malgré que ces cépages hybrides produisaient au départ des vins au goût plus rustique que leurs nobles cousins, on arrive aujourd'hui, à force d'expérimentations et d'essais divers, à élaborer des vins dont la qualité en surprend maintenant plus d'un.

Débrouillez-vous

Tout comme l'industrie du fromage au Québec qui a réussi au cours des 20 dernières années à grandir malgré les multiples embuches gouvernementales (quota des productions laitières, exigences administratives du MAPAQ, etc.), les viticulteurs québécois ne peuvent guère compter sur un appui politique tangible de la part du gouvernement québécois pour les aider à développer cette industrie naissante et prometteuse.

Rien de comparable en effet à l'Ontario qui a appuyé de nombreuses manières ses viticulteurs, leur permettant d'investir avec confiance dans leurs entreprises. Cette province a compris les nombreuses retombées économiques (création d'emplois, impôts, taxes, augmentation de l'oenotourisme, etc) qu'elle pourrait récolter en aidant cette industrie. Et que dire de la vitrine qui leur est offerte! En effet, lorsque les clients ontariens entrent dans les succursales de leur monopole d'état la LCBO, ce sont les vins de cette province qu'ils voient en premier. La LCBO offre plus de 500 vins de l'Ontario sur une base régulière, et environ 1000 vins si on inclut les produits offerts occasionnellement. Résultat: les vins ontariens occupent une part de marché importante et en croissance sur le $1.5 milliard de ventes annuelles de vins de la LCBO.

Passion et courage

C'est malheureusement bien connu, au Québec, quelqu'un qui ose être différent et qui risque de faire peut être un peu d'argent, on lui tape habituellement dessus. C'est pourquoi je ne peux pour ma part m'empêcher d'admirer le courage de ces vignerons québécois qui, livrés à eux-mêmes, investissent de leurs poches et décident tout de même de bâtir une nouvelle industrie et qui profitera éventuellement à tous.

Les ingrédients principaux de cette quête qui semble aujourd'hui insensée sont leur vision à long terme et surtout la passion qu'ils mettent à la réaliser. Je suis confiant que malgré les obstacles ils remporteront leur pari audacieux.

Je rends aujourd'hui par ce billet hommage à ces femmes et ces hommes courageux et je vous demande de faire de même et de les supporter en allant découvrir leurs produits lors de la Fête des vins du Québec en fin de semaine.

Ouverture officielle

J'y étais justement vendredi matin avec les représentants de plusieurs autres médias. Lors de la cérémonie d'ouverture, 31 vins de toutes catégories (blancs, rosés rouges, fortifiés, vendanges tardives et vins de glace) se sont vus attribuer par un jury 31 médailles (22 d'argent et 9 d'or). Vous pouvoir voir ci-dessous la photo des représentants des vignobles qui se sont mérités au moins une médaille.

2012-11-30-LaureatsFetedesVinsQuebec001.jpg

J'ai goûté pour vous les 31 vins qui se sont mérités une médaille et je vous ai dressé une liste par # de kiosque (producteur) afin que vous ne manquiez pas ces incontournables lors de votre visite en fin de semaine. Voici donc mes 10 coups de coeur de la journée.

Mon top du top!

(ou 10 vins à ne pas manquer)

Kiosque #2: Vignoble du Marathonien

Vin rouge: Le Marathonien rouge (l'un des meilleurs rouges de la journée, 14,00$ seulement)
Moëlleux: Vendange Tardive (équilibre parfait)

Kiosque #4: Vignoble Le Cep d'Argent

Vin apéritif: Fleur de Lys (avec du cassis, arômes de violette et de fraise, savoureux)

Kiosque #9: Domaine St-Jacques

Liquoreux: Vin de glace blanc (jaune doré, bel équilibre)
Note: Profitez-en aussi pour goûter à leur Cap Classique (en blanc et en rouge)

Kiosque #11: Vignoble Coteau Rougemont

Liquoreux: Vin de glace Vidal (excellent, frais et long en bouche)

Kiosque #16: Vignoble de la Bauge

Moëlleux: Novembre, vendanges tardives (avec une pointe de sucre d'orge en finale)

Kiosque #25: Domaine Les Brome

Vin blanc: Vidal (l'un des meilleurs blanc de la journée (parfait!)

Kiosque #27: Vignoble des Négondos (en bio!)

Vin blanc: Cuvée St-Vincent (nez de fleurs sauvages, très original)

Kiosque #31: Vignoble de l'Orpailleur

Mousseux: L'Orpailleur brut (frais, souple, caressant et équilibré)
Vin blanc: Cuvée Natashquan (souple, agréable et assez long)


Pour plus d'infos: www.fetedesvins.ca


Voir le blogue du Club des Dégustateurs de Grands Vins


2012-11-24-FetedesVinsAffiche_V12550pxl.jpg

 

Suivre Yves Mailloux sur Twitter: www.twitter.com/@ClubDGV

Suivre Le HuffPost Québec