Vyara Ndejuru

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Vyara Ndejuru
 

Le retour du salon de thé

Publication: 24/05/2012 14:04

Alors que la ville au grand complet s'affaire à recevoir les penseurs-invités venus d'ici et d'ailleurs à C2-MTL, je me questionne sur le foisonnement des salons d'échanges d'idées, véritables salons de thés des temps modernes.

Il y a de cela quelques semaines, je voyageai sur Los Angeles à l'invitation d'une journaliste, entrepreneure et consultante en nouveaux médias, Macala Wright, afin de participer à titre de panelliste à un salon de son invention, l' « Innovation Summit». Malgré son nom quelque peu pompeux, j'ai été agréablement surprise non seulement par le contenu, mais aussi les rencontres que j'y ai faites.

Laissez-moi remonter dans le temps: je rencontrai Macala par téléphone à l'occasion du lancement de notre gamme de fragrances ALDO; elle m'interviewait dans le cadre d'un article sur la ludification des médias sociaux pour le compte de l'illustre Mashable. S'en est suivie une véritable « Womance » (version féminine du Bromance) et une première collaboration très réussie.

Cala, comme elle est affectueusement appelée; autodidacte technophile affirmée; s'affaire depuis plusieurs années à démystifier la révolution techno-sociale et son influence sur les marques, le commerce de détail et la mode. Macala interprète d'un côté l'impact des technologies perturbatrices sur ces secteurs en tant que journaliste, et de l'autre leur intégration dans le mix-marketing en tant que consultante, et ce sans conflit d'intérêts trop apparents. Mais bref... Elle initia donc, il y a de cela 3 ans un salon d'échange et d'idées, re-baptisé Innovation Summit en 2012. J'ai donc eu l'occasion de m'entretenir avec elle à ce propos et de la questionner sur la place que prend l'innovation dans le domaine du monde des marques et celui de la mode plus spécifiquement.

Je vous invite à considérer que le milieu de la mode, comme industrie, flirte avec les nouvelles technologies et est muée par une volonté de suivre les gros joueurs et précurseurs technos, pensons à Burberry, mais elle envisage néanmoins les technologies perturbatrices tel un tyrannosaure l'ère de la glaciation... avec effroi!

C'est donc avec un intérêt certain que je l'écoutais me raconter l'importance des nouvelles technologies, et des médias sociaux plus spécifiquement dans la propagation des tendances mode.

Au fil de notre conversation, je l'interrogeai sur ce qu'elle voyait poindre à l'horizon, en termes de grandes lignes directrices des programmes mariant lifestyle à nouveaux médias. Sa réponse : La co-création et les collaborations, et s'y rajoutent la «Calm Technology» technologie dite calme et les «Frictionless experiences» ou les expériences fluides. Je ne m'attarderai pas ici sur les collaborations, mais plutôt sur les deux autres idées.

La prémisse de la Calm Technology s'articule autour du refus de l'état de surexcitation amenée par les Facebook, Twitter et autres, aussi appelée FOMO ( Fear of Missing Out) à laquelle on préfère plutôt une priorisation de l'information et un délai de réaction - Les Frictionless experiences quant à elles (propos soutenu par Andrew Wilson, VP EA, div. Sports, à C2-MTL) imaginent une réalité appuyée ou plutôt augmentée par des expériences numériques, ou les deux dimensions se côtoieraient libres de frottements ou tensions tout au long de l'activité en cours, qu'il s'agisse d'un « shopping », de lectures ou encore, de jeux vidéos, au plus grand bonheur du consommateur. Ces idées, je les entendrais décrites et ensuite soutenues par d'autres.. j'en viens donc à mon propos.

Qu'il s'agisse des séries TED talks, maintenant C2-MTL et autres, les médias sociaux remettent la vielle pratique humaine du salon de thé, ou règne l'échange d'idées, au gout du jour. La technologie nous offrant désormais une occasion de réfléchir ensemble sur les grandes tendances qui façonnent notre société, que nous soyons liés par le lieu physique ou désormais ceux de la technicité.


Plus ça change, plus c'est pareil ...

 

Suivre Vyara Ndejuru sur Twitter: www.twitter.com/vyara

Suivre Le HuffPost Québec