LES BLOGUES

La Déclaration républicaine des Entêtés d'avenir

15/10/2013 01:17 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

Nous, signataires de cette déclaration, appelons le peuple québécois à écrire son avenir. Au nom du Bien commun et de l'intérêt général, nous refusons que la gestion courante des affaires de l'État prime sur l'avenir de notre nation. Nous refusons tout sentiment d'impuissance et d'abdication devant notre destin collectif.

Nous rejetons le présent ordre constitutionnel canadien, lequel est érigé sur la négation de notre souveraineté populaire. Nous refusons qu'un gouvernement élu majoritairement par une autre nation prenne à notre place les grandes décisions touchant notre avenir. Nous réprouvons le système monarchique canadien, héritage d'un passé colonial révolu.

Nous voulons que nos institutions politiques reflètent clairement les valeurs, les repères de notre société et les aspirations du peuple du Québec. Nous voulons des institutions représentatives de la nation québécoise dans toute sa diversité. Il est temps de remettre la citoyenne et le citoyen au cœur de notre vie politique.

Notre émancipation collective n'est possible que si nous nous dotons des pouvoirs propres à un État indépendant. Pour y arriver, le peuple du Québec doit exercer son pouvoir constituant. C'est à nous, Québécoises et Québécois, et à nous seuls, d'assumer nos responsabilités devant le reste du monde et de faire entendre notre voix au sein de la grande communauté des nations.

Parce que nous sommes entêtés d'avenir, nous appelons donc, aujourd'hui, à la constitution de la République libre du Québec !

Cette déclaration, signée par plusieurs artistes, citoyens et représentants de groupes indépendantistes de la société civile québécoise, a été lue dimanche dernier dans le cadre du grand spectacle citoyen Entêtés d'avenir du réseau Cap sur l'indépendance (RCI), à la Place Émilie-Gamelin. Elle marque la volonté d'une partie du mouvement souverainiste de mettre de l'avant les thèmes de la république et de la souveraineté populaire, autrement dit de remettre le citoyen au cœur du discours indépendantiste. Ceux et celles qui le souhaitent sont invités à y apposer leur nom en suivant la procédure indiquée sur le site capsurlindependance.org.

Les premiers signataires (d'autres noms s'ajoutent au fur et à mesure)

Maxime Laporte, réseau Cap sur l'indépendance; Gilbert Paquette, Conseil de la souveraineté du Québec; Pierre Curzi, Nouveau Mouvement pour le Québec; Mario Beaulieu, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal; Pierre Paquette, Intellectuels pour la souveraineté du Québec; Danic Parenteau, États-généraux sur la souveraineté; Laurence Beauchemin et Hélène Forest, Action féministe pour l'indépendance; Antonin Duchamp, Action indépendantiste et culturelle du cégep du Vieux-Montréal; Jacques Fournier, Aînés pour la souveraineté; Rachid Bandou, Amitié Québec-Kabylie; Richard Poirier, Carré bleu; Alain Bernier, Comité souveraineté de l'UQAM; Coralie Laperrière, Dénoncination; Simon-Pierre Savard-Tremblay, Génération nationale; Julie Blanche Graveline, Libre marcheur; Patrick Bourgeois, Organisation du Québécois; Paolo Zambito, Jeunes Patriotes du Québec; Jean-François Daoust, Mouvement des étudiants souverainistes de l'UdeM; Thomas Deshaies, Mouvement progressiste pour l'indépendance; François St-Louis, Mouvement souverainiste du Québec; Sacha Thibault, Regroupement des mouvements indépendantistes collégiaux; Richard Le Hir, Vigile.net; Julie Massicotte; Belaïd Zahia; Tassadit Ould Hamouda; Marie-Marine Lévesque; Émilie Auclair; Benoit Coulombe; Benjamin T. Carpentier; Loukas Perreault; Roger Coderre; Vladimir De Thézier; Juan-José Hernandez; Mathieu Breton; Daniel Lapointe; Carole Smith; Christian Lambert; Richard Trudel; Stéphanie Blais; Lili Brunet St-Pierre;Raphaëlle Élément; Alain Plamondon; Ginette Lacelle; Alexis Désilets; Jean-Sébastien Lozeau; Jean-Sébastien Boisvert; Claude Boisvert; Jean-François Gill; France Mercille; Jean-Pierre Mercier; Louise Barbeau; Josée Mandeville; Yvon Goyette; Claire Latraverse; Claude Gervais; Harold Ritter; Nancy Gagnon; Benoit Hamilton; Jean-Jacques Nantel

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

25 raisons pour lesquelles on aime le Québec

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.