LES BLOGUES

Le test qui serait capable de prédire votre espérance de vie!

16/09/2014 11:11 EDT | Actualisé 16/11/2014 05:12 EST

Je brise un peu le ton des derniers billets pour vous parler d'une étude fort intéressante qui est sortie en 2012, mais qui est passée un peu sous silence. Un simple test pour examiner la santé musculo-squelettique s'est démontré fort intéressant pour prédire la mortalité à l'intérieur d'un groupe d'étude de 2002 hommes et femmes d'âges moyens et plus âgés. L'étude s'est déroulée au Brésil dans une clinique médicale et sportive et a été dirigée par le Dr Claudio Gil Araújo.

La prémisse: la réputation de l'entraînement cardio-vasculaire n'est plus à refaire. Les bienfaits sur la santé sont majeurs. Mais est-ce suffisant? Si on ne fait que de la course à pied pour améliorer notre condition physique, est-ce qu'on passe à côté d'autres qualités physiques importantes? C'est ce que nous démontre cette étude récente. La définition d'une bonne forme physique serait plus large qu'on le pense, surtout quand on veut prédire l'espérance de vie. Alors, pour ceux qui sont intéressés par cette course qu'est la vie, où le dernier à franchir la ligne d'arrivée gagne...et bien, lisez la suite!

L'examen consistait simplement à demander aux participants, âgés entre 51 et 80 ans, de s'asseoir et de se relever sans aide. Ils ont ensuite été suivis à partir du test initial jusqu'au 31 octobre 2011 ou jusqu'à leur décès. Ce qui a constitué un suivi moyen de 6,3 ans.

Avant de faire le test, les consignes étaient les suivantes : « Sans tenir compte de la vitesse à laquelle vous le faites, asseyez-vous et relevez-vous en utilisant le moins de contact au sol possible que vous jugez nécessaire. »

Les deux composantes (s'asseoir et se relever) étaient notées sur 5 points avec 1 point de déduit à chaque fois qu'un point de contact supplémentaire était utilisé (main, genou, côté de la jambe, etc...) et 0,5 point quand on dénotait une instabilité. Le total des deux composantes donnait donc un score sur 10 points qui était classé sur quatre catégories : C1 = 0-3; C2 = 3,5-5,5; C3 = 6-8; C4= 8-10.

Pour voir une vidéo explicative en portugais, sous-titrée en anglais, cliquez ici.

Au courant de l'étude, 159 participants sont décédés. La majorité avait obtenu de faibles résultats lors du test. La corrélation est impressionnante : les participants du group C1 avaient 5 à 6 fois plus de chance de mourir que ceux du groupe C4.

On peut donc dire qu'une personne d'âge moyen ou plus âgé qui est capable de s'asseoir et de se relever du sol avec seulement une main ou même mieux sans l'aide de ses mains a non seulement un système musculo-squelettique plus en santé, mais une meilleure espérance de vie que quelqu'un qui ne serait pas en mesure de le faire!

Je vous laisse avec cette phrase du Dr Araújo : « Il est bien connu que la capacité aérobique est fortement liée à la longévité cependant notre étude démontre que de maintenir un haut niveau de mobilité, de puissance, de force et de coordination est non seulement bénéfique pour les activités quotidiennes, mais a un impact notable sur notre espérance de vie. »

Pour en savoir plus sur les différentes qualités physiques, cliquez ici .

Qui s'aime nous suive!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

6 mauvaises habitudes d'exercice physique

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter