LES BLOGUES

Une journée à travers les yeux de mes deux enfants

28/05/2015 11:24 EDT | Actualisé 28/05/2016 05:12 EDT

Raphaëlle (1an)

J'ouvre mes yeux, il fait très noir. C'est sûrement le matin!

Je vais m'assoir dans mon lit, tiens!

Ah, ben... je peux pas, ma jambe est coincée entre les barreaux. Je vais crier un peu, Maman va venir m'aider.

Et si c'était papa qui venait? C'est pas papa que je veux!

Pas grave, je crierai jusqu'à ce que maman vienne.

- AAAAAAHHHHHHHH! AAAHHHHHHH!

Ah! Bonjour, Maman!

Ce que je pense que je dit: «Bon matin maman, t'as pas l'air en forme, tu ressemble à mon nounours.»

Ce que je dit: «Oh! oh!»

Merci Maman, pour ma jambe. J'étais mal. Tes cheveux sont doux. Je vais en arracher un peu.

Maintenant tu peux changer ma couche pendant que j'essaie de me tourner sur le ventre. Juste après avoir pris une poignée de caca. J'ai un peu froid et c'est chaud le caca.

Ce que Maman me dit: «Il est 5h du matin, bébé, c'est pas une heure pour se lever.»

Ce que je comprends: «À matin donné, on beurre le pain doré.»

*****

Mon bol est juste là. Pourquoi Maman ne me le donne pas? Je le veux tout de suite, moi! Je vais battre des bras en criant pour qu'elle se dépêche plus...

- Ahhhhhhhaaaaah!

Ça marche pas. Je vais le lui demander directement, on verra bien...

Ce que je pense que je dit: «Maman, pourquoi c'est si long? J'ai très faim maintenant, moi!»

Ce que je dit: «Minou! Pagamou! Minou!»

Maman me répond.

Ce qu'elle me dit: «Ça ne sera pas long, ma chouette, c'est encore trop chaud.»

Ce que je comprends: «Une longue couette et Monsieur Michaud.»

On n'est pas sortis du froid!

*****

Papa m'habille. Il a l'air pressé. Il arrête pas de dire: «Je suis en léotard! Je suis en léotard!»

Sauf que moi, mes pouces, ils veulent pas sortir de mon manteau. Et là, Papa a l'air de s'énerver un peu.

Moi, je sais pas comment faire, alors je le regarde qui essaie très fort. Je l'aime, je vais goûter ses cheveux.

On réussit, il me prend dans ses bras, très haut, et on donne des beaux becs à tout le monde avant de partir ensemble.

Moi, Papa et la poussette, main dans la main, on va à la marderie pour passer la journée pendant que Papa et Maman vont travailler pour ramasser des poux.

Matis (4 ans)

Je rêve à des ninjas qui achètent des pickups chez Dora. J'entend Maman qui me dit de me lever, elle allume ma lumière et me dit de venir déjeuner.

J'ai pas envie de déjeuner moi!

J'ai pas envie de me lever non-plus!

Et j'ai pas eu le temps d'acheter mon pickup.

Je reste encore un peu.

Je les entends bouger et se dépêcher dans la cuisine. Ça sent bon les toasts.

Mais j'ai décidé de ne pas déjeuner ce matin. Alors, je ne mangerai pas. Ça va être drôle!

D'ailleurs, je me demande pourquoi le pain est tranché. Et pourquoi ça s'appelle du pain. Faudrait que je demande à Maman.

Tiens, le soleil perce à travers les rideaux, ce sera une journée magnifique pour aller construire des routes! Allez camarade, partons!

J'aime parler comme dans mes dessins animés.

Maman me dit: «Matis, vient manger, maintenant! LÀ, LÀ!»

Ce que je comprends: «Si tu as l'occasion de venir petit-déjeuner avec nous, ce serait apprécié, si le cœur t'en dit, bien entendu!»

Je ne déjeunerai pas!

J'ai faim...

Finalement je vais déjeuner.

*****

On part pour la garderie.

J'aime marcher dehors parce que j'aime le vent et aussi les feuilles. Et mettre des trous d'eau dans mes souliers.

Maman m'a dit que quand les feuilles tomberont, ça sera l'autonome.

Ça sent vraiment bon, l'autonome. Ça sent les vers de terre.

Tiens, j'ai envie de faire fâcher Maman.

- Caca! Pet! Crotte!

Maman me dit: «Matis, ce sont des mots de toilette, c'est pas poli!»

Ce que je veux bien comprendre: «Crotte, proutte, moustache, pied!»

Il fait beau et pas beau aujourd'hui. Il fait soleil, mais le ciel est gris.

Faudra que je demande à Maman pourquoi il y a un ciel.

Bon, enfin arrivés. Mes amis sont là, je veux aller les voir. Non, je ne veux pas enlever mes bottes. Maman ne part pas, je m'ennuie. Ah tiens, l'auto de police. Bye, Maman!

Faudrait que je demande à Papa pourquoi la vie...

*****

Je pense que j'ai envie de regarder un livre, ou bien de jouer aux dinosaures.

Je pense que je vais jouer avec les blocs.

Les blocs, j'aime ça parce que ça sert à construire des maisons. Ma maison est en blocs. Celle de Mamie aussi. Ce sont les trois petits cochons qui les ont constructionnées. Les blocs, c'est solide, plus que la brique ou la paille. Pour le loup.

Sauf que je ne suis pas capable de faire une maison moi, c'est trop difficile. J'aime mieux faire une épée laser. J'aime beaucoup les épées de méchants, je suis Darvadore! Un méchant tout noir dans Stawers. Mais j'aime aussi les gentils, comme les bébés chiens. Mais moi je suis un super-héros! Je suis l'homme-colle!

Je vais dire à mon éducatrice que ce matin je voulais pas déjeuner, alors j'ai pas très bien mangé et j'ai un peu faim pour une collation.

- Madame Janie, j'ai faim pour des biscuits parce que Papa voulait pas que je mange ce matin.

Oups, c'était pas exactement ça... Tant pis.

Raphaëlle

J'aime la marderie, le plancher est doux, je vais manger ce jouet en forme de jaune.

J'aime beaucoup me promener par terre et trouver des choses nouvelles à manger. Des fois, ça goûte différent, des fois ça goûte rien. Mais ce que j'aime le plus, c'est le gazon dehors, et les fleurs aussi.

Dans la vie, faut goûter. Des fois j'aimerais ça jouer toute seule à manger les grains de dîner en dessous des chaises hautes, mais Madame Huguette veut pas. Elle m'appelle «la picassiette». Je sais pas c'est quoi. Peut-être un oiseau.

Je pense que je vais m'arrêter un peu et regarder mon éducatrice dans les yeux pendant que je fais mon caca. Je pense qu'elle trouve ça drôle quand je deviens rouge et que je me concentre.

Ah tiens, elle me parle.

Ce qu'elle me dit: «Oups, Raphaëlle, je pense que tu as rempli ta couche, ma poupoune. Viens, on va aller te changer.

Ce que je comprends: «Ours à miel, je pense que ta fourche à foufounes, viens on va aller se moucher.»

Je ne suis pas certaine de comprendre ce qu'elle veut dire par là...

Elle me prend dans ses bras, direction table à langer.

Huguette me couche sur le coussin et moi, je me tourne sur le ventre.

Elle me couche encore, et moi je me met à rire. J'aime jouer à l'heure du caca.

Huguette me dit: «On va changer ce p'tit bébé d'amour, pour être toute propre et sentir la rose!»

Ce que je comprends: «On va manger ce p'tit bébé trop lourd, avec ses crottes elle sent pas la rose!»

- MAMAAAN!

Huguette dit: «Ma belle pinotte, ta maman arrive bientôt. Veux-tu un lait en attendant?»

Ce que je comprends: «Miel de crotte, maman a des haricots. Y'a-tu un rabais sur les dents?»

Haaa! C'est Maman!!! Je vais courir vers elle avec mes plus beaux petits yeux tristes pour qu'elle se sente mal de m'avoir laissée ici et, rendue à la maison, je vais pleurer pendant qu'elle fait le souper pour qu'elle me donne le bac à plats de mastic.

Matis

Je suis bien enterré dans le bac à sable de la garderie. J'ai hâte que Maman arrive, elle va me trouver brun. Après ça, on pourra aller à la maison et je pourrai vider mes souliers dans le salon. Maman aime ça quand je fais ça, elle dit toujours: «Oh non! Matis! Je t'ai déjà dit que j...»

Ah tiens! Un papier!

En plus, je me pose plein de questions. Je pourrai lui demander: «Maman, pourquoi? Parce que quoi Maman? Pourquoi?»

Et je vais profiter du temps qu'elle prépare le souper pour éventrer le fauteuil et vider le coffre à jouets. J'ai déjà hâte! J'aurai peut-être droit à une surprise!

Raphaëlle

J'aime pas manger dans un bol, j'aime vraiment mieux quand c'est par terre. Je vais vider mon plat et regarder minou goûter au souper de Maman.

Maman dit: «RAPHAËLLE! NON!»

Ce que je comprends: «GRATTE PAS ÇA, MARCEL! VOYONS!»

De toute façon, ça sera bientôt le bain, alors aussi bien jouer que ma banane est un chapeau!

*****

Je suis si fatiguée, je veux faire dodo. Même que je veux tellement faire dodo que je vais pleurer beaucoup et pas dormir.

Je me réveillerai plus tard aussi, quand Maman et Papa vont aller se coucher et essayer de deviner qui va réussir à faire lever l'autre. Cest jours-ci, c'est souvent Maman qui gagne et ça fait grogner Papa.

Ils sont beaux et sentent bon.

Matis

Ça a l'air bon ce que Maman a préparé. Mais j'ai vu un champignon.

- Papa, j'aime pas ça, moi, les champignons. Je veux plus manger, j'ai plus faim.

Ce que Papa dit: «Il n'y a aucun champignon là-dedans, Matis, et tu n'y a même pas goûté.»

Ce que je comprends: «Champignon! Champignon! Champignon, Matis! Plein de champignons!»

J'ai plus faim, je veux du dessert!

*****

Je veux pas dormir, je veux jouer.

Je vais jouer à me relever pour demander des choses.

- Papaaaa!? J'ai quelque chose à te dire!

- Quoi Matis?

- ...

- Matis? Va te coucher là!

- Non! Attend je voulais te dire quelque chose!

- Quoi?

- ...

- Ok là, on va se recoucher.

- J'ai peur du plafond...

- Bin non là, c'est juste un plafond.

- J'ai peur que Buzz Matthew [sa façon de prononcer Lightyear] vole mes jouets...

- Matis, c'est assez, on y va.

- Papa, je t'aime! Je peux avoir un pickup?

Suivez aussi Vanessa Robitaille Delisle sur sa page Facebook

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter