LES BLOGUES

Vanessa explique comment: faire le ménage quand on a des enfants

24/05/2015 11:42 EDT | Actualisé 24/05/2016 05:12 EDT

Faire du ménage quand on a des enfants est comme se laver les cheveux avec du Tenderflake. C'est inutile, difficile et vraiment bizarre. Faites pas ça.

Ce que je veux dire, c'est que quand on s'apprête à faire un beau ménage avec des petits autour, il faut vraiment ne pas s'attendre à avoir le temps d'en profiter. Ils auront déjà fini de tout saccager avant même que le plancher soit sec.

Mais moi, je sais comment on fait, alors je vais vous l'expliquer en quelques points!

1- Le lâcher-prise.

Le succès de votre ménage dépend de votre capacité à relativiser. Moins vos attentes sont élevées, moins vous risquez d'être déçus. Si d'emblée vous acceptez la présence de la coulisse de ketchup sec sur la plinthe de chauffage, que vous vous faites copain avec l'antre à crottes de nez de la plus jeune, ou que vous apprenez à vivre avec la motte de cailloux que votre fils cache dans son oreiller, la tâche vous semblera moins ardue et vous accepterez mieux que le résultat soit tout croche.

2- Les fenêtres.

L'arrivée du soleil estival nous donne envie de sortir le rouleau d'essuie-tout et d'enduire nos fenêtres d'un joli liquide bleu, je sais. Mais mon conseil est plutôt: lavez vos vitres à l'obscurité! De cette façon, vous ne verrez pas les traces de mains et de petits nez mouillés d'enfants, de chien ou de chat, étampés dans les vitres et impossibles à effacer complètement. Oui, au matin elles réapparaîtront, mais vous serez déjà sur un autre projet, vous le savez. Comme recommencer votre ménage.

3- Les planchers.

Probablement l'étape du ménage la plus dangereuse. Pendant que vous vous évertuerez à frotter les traces de framboises, les grumeaux de bananes et autres restes de déjeuner en-dessous de la table, inévitablement un de vos enfants glissera sur le plancher mouillé avec beaucoup moins de grâce que Joannie Rochette, et foncera droit dans le vaisselier. À ce moment, mon conseil est de leur apprendre à faire un triple boucle piqué, de les filmer, et de faire fortune sur YouTube.

4- Le pliage.

Une fois qu'il y a assez de vêtements sur le sol de votre chambre pour y perdre un ou plusieurs de vos enfants, que vous devez y mener des fouilles poussées pour trouver une guenille, ou que vous avez simplement abandonné l'idée de mettre des bas aux petits, il faut commencer à penser à en plier un peu. Pas la peine de faire ça très beau. De toute façon, chaque morceau sera complètement déplié demain. Ma suggestion à ce propos est de tout ranger en hauteur, hors de la portée de vos doux chérubins, et de ne plus les habiller par la suite. Comme le célèbre adage le dit si bien: enfant en bobettes laissera tranquille tes débarbouillettes!

5- La vaisselle.

Après votre journée de travail, vous bravez l'heure de pointe pour aller chercher vos enfants dans deux garderies différentes (oui...), revenez à la maison en sueur, préparez un souper qu'ils goûteront à peine avant de se shampouiner savoureusement la tête avec leurs restes de patates pilées. Si c'est votre cas, je sais que faire la vaisselle devient aussi agréable que de se faire enlever un rein, à froid, avec une fourchette tenue par un épileptique, C'est pas l'fun. Mon conseil serait d'engager un plongeur. Ça ne sera pas chose facile, puisqu'habituellement un jeune qui se cherche du travail ira directement appliquer au restaurant, mais ils sont influençables. Et vous êtes expérimentés. Passez une annonce dans un journal en proposant une mise à l'essai aux candidats. Un par soir. Pendant un an. Chez-vous.

J'espère vous avoir aidé à être plus productifs dans votre ménage en présence d'enfants! Si mes solutions ne vous conviennent pas, vous pouvez aussi simplement vous contenter de tout sprayer de Lysol.

Suivez-moi sur mon blogue : Vanessa Robitaille Delisle // Blogueuse :)

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les conseils que les parents n'en peuvent plus d'entendre

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter