LES BLOGUES

Ce corps qui dit tout

23/09/2013 11:38 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

À tout moment et peu importe l'endroit où nous nous trouvions, nous occupons l'espace. Seuls, en couple ou en groupe, nous habitons et partageons des mètres cubes d'espace vide que nous tentons de remplir de notre présence et de manière plus ou moins marquée. Chaque individu cherche à reconnaitre la portion de cet espace qu'il sera en mesure de s'approprier en identifiant sa position au sein du groupe et en se comparant aux autres membres de ce même ensemble. Ainsi s'organise, presque instantanément, une hiérarchie tacite, qui aura comme conséquence de définir la perception que les autres auront de nous.

Les individus audacieux, effrontés ou simplement plus confiants, accapareront une grande part de cet espace, afin de se démarquer et éventuellement mobiliser l'attention des autres. Pour ce faire, ils projetteront une image quelque peu surdimensionnée d'eux-mêmes en adoptant une posture particulièrement étudiée et utiliseront un langage corporel approprié au statut qu'ils veulent imposer. Ainsi, ils s'appliqueront à se présenter avec un corps parfaitement redressé. Et parce que la verticalité du corps s'inscrit comme un indicateur d'autorité et de puissance, le plus souvent associé à des qualités de leadership, elle permettra à l'individu d'inspirer à la fois la confiance et le respect.

Les hommes ont une prédisposition naturelle à s'approprier l'espace et sont plus enclins que les femmes à s'imposer physiquement. La raison est sans doute liée au fait qu'ils sont dotés d'une morphologie plus massive, d'une gestuelle plus ample et d'une voix grave et plus audible que leur pendant féminin.

Les femmes, en contrepartie, adopteront un comportement plus discret que les hommes. Elles auront un ton de voix plus doux, souvent ponctué de silences et utiliseront une gestuelle sage ou réservée. Elles baisseront fréquemment les yeux vers le sol et pencheront la tête sur un côté. Elles auront tendance à transférer leur poids d'une jambe à l'autre lorsqu'elles sont debout et en position assise, elles regrouperont leurs membres tout près de leur corps.

(Le billet se poursuit sous la galerie)

Les parties du corps des stars les plus sexy

Elles courberont, parfois, le haut de leur torse, ce qui entraina leur poitrine vers le bas, donnant à leurs seins un air quelque peu tristounet. Elles seront plus enclines à toucher leur visage et leurs cheveux que leurs confrères et les haussements d'épaules leur seront presque qu'exclusivement réservés.

Ces comportements, qualifiés de féminins par les psychologues, sont profondément ancrés dans les habitudes. Ils font référence à la fragilité, à l'impuissance et à la soumission attribuées aux femmes et ils continuent à être encouragés dans nos sociétés bien pensantes et dominées par le masculin.

Nous avons tous été, plus ou moins conditionnés par notre éducation et par les codes qui régissent les relations, particulièrement les relations hommes-femmes. Il est donc parfois difficile de transgresser l'ordre établi. Mais, quiconque attachera de l'importance à sa posture et s'appliquera à bonifier sa gestuelle gagnera en confiance, ce qui lui concédera le privilège d'occuper l'espace qui lui revient. Un dos droit, un regard franc et direct, des épaules relâchées et un bassin souple constituent les piliers d'une allure fière et inspirante. Une posture irréprochable permet aussi à l'individu d'affirmer sa position égalitariste et écarte, d'amblée, tous sentiments de vulnérabilité qui pourraient autrement être identifiées.

Il serait toutefois injuste de croire que les hommes sont les seuls à pouvoir profiter des avantages qu'une bonne posture peut leur assurer ou que celle-ci camoufle systématiquement les traits associés à la féminité. Bien au contraire. La grâce féminine ne peut naitre qu'à partir d'une posture infrangible. Ce n'est que lorsque le tronc est solide, que la gestuelle délicate peut se développer libre et sans contraintes. C'est à partir d'une posture maitrisée que les jambes/pieds, bras/mains peuvent teinter l'apparence générale du corps, ponctuer le discours et en souligner la personnalité.

La manière d'occuper l'espace est déterminante dans la construction des rapports entre individus et particulièrement entre sexe opposé. Si l'apparence cristallise la première l'impression que les autres se font de nous, le corps en mouvement nous offre la chance de corriger cette impression et de dévoiler notre véritable identité.

Le corps est un extraordinaire outil de communication qui doit servir à exprimer avec exactitude chacune de nos intentions. Il est dans l'intérêt de chacun, de comprendre l'importance de la posture, la signification des gestes ainsi que la portée de leur message. En maitrisant le message que nous envoyons, nous nous offrons la possibilité de le moduler et par ricochet, nous nous donnons le pouvoir de choisir le type regard que les autres porteront sur nous.