"/> "/>

Tess Munster

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Tess Munster
 

Obésité: apprendre à aimer son corps, même nu

Publication: 06/12/2013 13:35

En me préparant pour une récente séance photo, je me suis amusée à enfiler mes nouvelles parures de lingerie Hips & Curves. J'ai alors réalisé comme j'aimais désormais parer mon corps de vêtements que je craignais terriblement autrefois.

Franchement, j'ai toujours aimé être nue et me promener ainsi chez moi, mais jamais devant un partenaire, jusqu'à celui qui partage aujourd'hui ma vie. Plus je grossissais, que ce soit parce que j'étais enceinte de mon fils, en raison d'un traumatisme, plus la pensée que quelqu'un voit mon corps, que je considérais à l'époque comme étant "à son pire niveau", me faisait venir les larmes aux yeux.

Aujourd'hui, je ne peux plus imaginer ma vie sans soutien-gorge cage -comme sur les photos ci-dessous prises hier - corsets, déshabillé, ou, oserai-je le dire... nudité. Mais comment suis-je arrivée à cette aisance vis à vis de mon corps et de la lingerie?

2013-12-02-Screenshot20131202at6.06.26PM.png
(Soutien-gorge Lane Bryant, déshabillé en dentelles Hips & Curves, culotte Downtown LA)

Tout simplement en ayant la force de tenter et retenter encore et encore quelque chose. Sans m'en rendre compte, au bout de ce qui m'a paru des siècles, je me suis regardée dans le miroir et j'ai réalisé tout le tort que j'infligeais non seulement à mon corps, mais aussi à moi-même. Cela m'a coûté bien des larmes mais elles étaient nécessaires pour enlever une à une toutes les carapaces dont j'avais recouvert mon corps toutes ces années... En fait, TOUTE mon "armure émotionnelle".

Même mannequin, j'ai toujours du ventre, de la cellulite, des vergetures, et après des mois d'allaitement, des seins plus aussi fermes. Et pourtant, cela ne me dévalorise pas du tout. Je pense plutôt que cela me rend mon corps intéressant.

Comme mes tatouages, tout cela raconte une histoire et je peux vous dire où j'étais, ou ce que je ressentais alors, tout comme lorsque je regarde mon corps. "J'ai eu cette cicatrice avec ma césarienne." "Ces cicatrices me viennent du jour où je suis tombée à vélo sur du gravier sans casque, alors que ma mère m'avait mise en garde bien des fois." "Mes vergetures me viennent de la puberté et de bien des années après, etc."

2013-12-02-TM3.jpg

2013-12-02-TM4.jpg

2013-12-02-TM5.jpg

2013-12-02-TM6.jpg
Photos par Revecka Natalia, photographies pour Volup. 2 Magazine


Nos corps racontent une histoire, et chacun en a une différente, tout comme chaque personne est différente, unique, et merveilleuse. Le seul problème c'est que tout le monde ne respecte pas ni ne comprend qu'on n'est pas obligé de tous ressembler à un modèle standard ou à une parfaite image de "santé". Il y a tant de forces autour de nous qui essaient de nous influencer autrement.

Pourquoi devenir nos propres ennemis? Même si vous n'avez pas de compagnon pour qui vous habiller (ou vous déshabiller), faites-le pour vous-même. Les relations que nous entretenons avec notre corps et avec nous-même sont celles qui comptent le plus.

Vous méritez de vous sentir:

SEXY
DESIREE
...ET BELLE.

Oui... vous.

Loading Slideshow...
  • Serena Williams

    À son avis, il est important que les femmes sachent qu’elles peuvent être belles, à l’extérieur et à l’intérieur peu importe leur taille. «On se fait toujours dire ce qui est beau et ce qui ne l’est pas, ce n’est pas normal.» Ce mois-ci, alors que l’athlète était en couverture d’Essence magazine, elle a déclaré qu’avant les gens critiquaient son «gros derrière». Maintenant, elle trouve que les femmes tendent à s’apprécier de plus en plus. «Nous sommes populaires maintenant!», a-t-elle lancé en rigolant.

  • Adele

    Adèle est un modèle à suivre pour les femmes et les adolescentes, car elle est la preuve vivante que vous n’avez pas besoin de vous conformer à l’image corporelle prônée par les médias pour avoir une carrière enviable.

  • Kate Winslet

    Kate Winslet est l’une des seules actrices à succès qui n’a jamais senti le besoin de se conformer aux standards de beauté de Hollywood. Pas une seule fois elle n’a fait un régime pour entrer dans une robe de taille XS. En entrevue avec Vanity Fair, la star a affirmé qu’elle ne connaissait aucune femme qui faisait une taille XS naturellement…sauf sa fille, de 11 ans.

  • Beyoncé

    Pour promouvoir une image réalise de la beauté, Béyoncé a décidé de poser au naturel lors de sa dernière campagne pour H&M. Elle a aussi écrit la chanson Bootylicious en hommage aux formes de la femme.

  • Christina Aguilera

    La star de 31 ans a pris la décision de vieillir dans la grâce et d’apprécier son corps. Le titre de son dernier album, Lotus, fait d’ailleurs référence à cette nécessité de s’accepter comme nous sommes.

  • Lady Gaga

    Lady Gaga avoue se sentir aussi insécure que n’importe quelle fille de son âge. La chanteuse a invité ses admirateurs à être fiers de leurs défauts en joignant une révolution corporelle et en publiant des photos d’eux-mêmes. Elle a aussi, en compagnie de sa mère, fondée la société «Born This Way» qui fait la promotion d’une société plus tolérante et d'une célébration de l’individualité.

  • Olivia Colman

    Il est toujours rafraîchissant de constater que la star du moment en est une qui fait fi des conventions sociales. L’actrice britannique a affirmé qu’elle n’avait pas besoin d’être considérée comme une beauté nationale pour se sentir sexy. Pour elle, tout ce qui compte est d’être belle pour son mari et ses proches.

  • Rihanna

    Même si plusieurs considèrent que la chanteuse d’Umbrella a un corps de rêve, elle affirme qu’il est quasi-impossible, peu pratique et malsain pour une femme d’essayer de ressembler à ce que dicte l’industrie de la mode.

  • Lena Dunham

    Celle qui est derrière la série de HBO, Girls, ne laisse jamais passer une occasion de critiquer la culture de la taille zéro. Elle a affirmé au magazine Playbloy qu’elle n’aimerait pas avoir le corps d’une mannequin Victoria Secret. «J’aimerais quand même voir si on m’offrirait gratuitement mon repas au restaurant», a-t-elle blagué.

  • Charlotte Church

    Charlotte Church n’a pas du tout honte de ses formes et croit que ceux qui critiquent son corps n’ont pas les priorités à la bonne place.

 

Suivre Tess Munster sur Twitter: www.twitter.com/TessMunster

Suivre Le HuffPost Québec