VILLAGE GAI

Courtoisie

Violence homophobe: attention à l'amalgame et à la dérive sécuritaire - David Sanschagrin

Dans leur article Climat de peur dans le village, les journalistes du Devoir Isabelle Paré et Marco Fortier dressent le portrait de la montée de la violence dans le village gai à Montréal. Une violence qui, à la lecture de leur texte, serait de nature homophobe. Cependant, leur papier est plutôt sensationnaliste et confus et s'appuie sur des informations limitées, amalgamées et même déformées.
Patch

Montréal la tiers-mondiste

Je circulais hier dans le Village gai de Montréal et j'ai été frappé par l'état d'abandon total des lieux, particulièrement de la rue Ste-Catherine. Est-ce qu'il est encore pertinent de dire qu'il s'agit du Village gai quand en fait, il s'agit du Village des drogués et losers de la planète Québec.