TUERIE DE NEWTOWN

Alamy

Nos sociétés sont-elles prêtes à arrêter les massacres?

Si la question du contrôle des armes mérite d'être posée, c'est avant tout la nécessité de mieux comprendre le rapport entre nos sociétés "hypermodernes" et les armes qui est la clef du problème. D'après Die Zeit, en Allemagne, chaque propriétaire possèderait, en moyenne, quatre armes. Aux Etats-Unis, il n'est pas rare que les propriétaires d'armes en disposent de plus de cinq.
AP

Des armes, des gestes et du courage

La société américaine peut désormais aller dans l'une ou l'autre direction. Ou bien nous acceptons des folies meurtrières régulières comme des évènements malheureux qu'il faut bien traverser - comme, par exemple, les inondations et les morts qui en découlent avec le changement climatique mondial. Sinon, nous pourrions enfin nous attaquer sérieusement au contrôle des armes à feu. Mais c'est au Président de prendre la tête de ce mouvement.

Chronique d'un massacre annoncé

Après l'épouvantable massacre de Newtown dans le Connecticut ce vendredi, l'un des plus atroces commis dans un établissement scolaire aux Etats-Unis, les larmes essuyées par Obama au coin des yeux, loin de m'émouvoir, m'ont indignée, comme la marque de la plus grande hypocrisie qui soit. On savait en effet qu'une tuerie semblable ou pire se reproduirait sur le sol américain.