TIBET

AP

La crise au Tibet escalade

Depuis novembre 2012, les autorités chinoises ont décidé d'offrir des récompenses à toute personne qui divulguerait des informations au sujet des immolations planifiées. Depuis, toute personne aidant ou incitant à l'immolation est accusée de meurtre. En ce moment, l'appui de la communauté internationale représente une grande source d'espoir pour les Tibétains, dont la résistance non-violente à l'occupation chinoise date de 1959.