Temps Qui Passe

mizar_21984 via Getty Images

Les pages de calendrier s'envolent

Douze pages de calendrier, enfant, c'est l'équivalent de jamais. Trop loin, trop vague, comme une étoile dans le ciel quand on ne sait même pas ce qu'est un kilomètre. Mais à l'automne de notre vie, quand nos jours seront comptés, quand notre testament sera notarié, les années seront des secondes et elles passeront comme ça. «Snap!»
Photodisc via Getty Images

Une p'tite vite?

Vite, vite, vite. Faut que tout aille vite. Plus vite. Penser vite, comprendre vite, agir vite. On effleure plus souvent qu'on approfondit. Et vous savez, comme Jacques Brel, que les fleurs, c'est périssable. On survole plus facilement qu'on étudie.
shutterstock

Hier c'était encore l'été - Pascal Henrard

Ainsi va la vie. Aujourd'hui, c'est le surlendemain du lendemain de la veille du jour de l'an. Hier, c'était Noël. Et avant-hier, l'insouciance craintive des lendemains d'Halloween. Il n'y a pas si longtemps, on goûtait encore à la nonchalance des derniers jours d'été. Et après-demain, ce sera le temps de sortir de nouveau le set de patio et de nettoyer la piscine.
Getty

Crise de la quarantaine

J'ai écrit un texte il y a quelques temps sur la nostalgie, ce truc de vieux qui ne devait jamais m'atteindre, du moins pas avant le CLSC. Cette petite crise passée et ce petit texte écrit, j'aurais dû reprendre mes esprits. Pourtant le temps, chaque jour un peu plus, me rentre dans le coeur et, sans douceur, me défonce l'aujourd'hui.
AP

C'était mieux avant

Je ne sais pas si c'est parce qu'Aznavour allait me parler des lilas et que le printemps arrive, mais j'ai décidé de l'écouter. Et une émotion aussi inattendue que gênante m'a tout à coup envahi. À la fin du morceau, j'étais bouleversé, et fâché de l'être. Qu'y avait-il donc de si émouvant dans cette Bohème qui ne m'appartenait pas, dans cette ville qui ne fut jamais la mienne, venue d'une époque où je n'existais même pas? Ça ne pouvait donc pas être de la nostalgie!