Réforme De La Santé

AP

La Cour suprême et « Obamacare »: une décision conservatrice

Le mandat individuel ne comporte après tout non pas une amende, mais une taxe - ce qui en fait légalement sans conteste une source de revenus pour le gouvernement... et conséquemment assujettie à la réconciliation. Concrètement, cela signifie que tout ce dont aurait besoin un président Romney pour éventrer « Obamacare » serait de simples majorités au Sénat et à la Chambre des représentants, majorités qu'il est presque assuré de posséder s'il devait être élu.
AFP

Une victoire limitée pour Obama

Certes, il a dû se plier à de pénibles compromis, comme celui d'abandonner sa nette préférence pour un système public universel. Le programme qui a été sauvegardé par la Cour suprême demeure confiné au privé. Il se contente de stimuler l'assurance individuelle en offrant une aide ponctuelle et surtout en limitant les coûts de l'assurance. Malgré tout, ce programme constitue un grand pas en avant pour la sécurité de dizaines de millions d'Américains.