Référendum Brexit

Evgeny Gromov via Getty Images

Le Breturn ou la mort de l'Europe politique

Certaines personnalités politiques britanniques, françaises ou d'autres États membres pensent utile, au débat actuel sur l'avenir de l'Union, de laisser penser que le référendum britannique du 23 juin dernier serait un «référendum pour rire» qui pourrait soit être «corrigé» par un nouveau vote , soit être «discrètement» ignoré par les autorités politiques britanniques.
AFP

Messieurs les Anglais, vous avez tiré les premiers

Est-ce la fin d'un monde connu ? Personne n'y croyait vraiment à ce Brexit, malgré les alarmes, et pourtant c'est arrivé. Cela fait 43 ans que nous vivions avec elle, beaucoup d'entre nous n'ont jamais connu l'Europe sans la Grande Bretagne. Alors, en vrac quelques réactions émotionnelles, non pas sur l'économie de l'Union qu'on va analyser en abondance, mais sur ce "farewell" qui - ne nous rassurons pas à bon compte - n'est pas un au revoir mais un adieu.