Recension Ianik Marcil

Courtoisie

La gauche, stade suprême du capitalisme

La leçon française de Jean-Claude Michéa s'applique parfaitement bien aux pseudo-débats opposant la gauche et la droite au Québec. Lesquels débats s'enlisent malheureusement en de stériles querelles superficielles dont la gauche politique et intellectuelle est particulièrement championne.
AP

Reprendre prise sur nous-mêmes

Le livre Pour une économie démocratique est un «guide d'action» pour reprendre prise sur notre condition humaine. La «démocratie économique» cherche à appliquer les idéaux démocratiques - le pouvoir par le peuple - à la gestion de l'économie. Le constat des deux auteurs est partagé par un grand nombre d'économistes: le capitalisme contemporain, après la parenthèse des «Trente glorieuses» (1945-1975), a retrouvé sa dynamique originelle qui tend à concentrer le pouvoir économique entre une poignée d'entreprises formant un vaste oligopole international contrôlé par un nombre restreint d'actionnaires et de «décideurs» économiques.