Québec Élections

PC

Du cynisme? Vraiment?

Il me semble que c'est là l'imposture qui bruisse sournoisement parmi les ronchonnements de notre époque... inculte (et fière de l'être parfois même), comme si rien n'avait déjà été dit, ou écrit.
PC

La suite des choses pour le PQ

Ce qui s'est passé? Ça semble évident : la charte des valeurs n'a pas eu les effets escomptés par les péquistes, la carte de l'intégrité ne semble plus avoir la même portée qu'auparavant et l'option indépendantiste qu'il présente piétine.
CP

Un long entre-deux

Choc post-électoral ? Désir d'exercer le pouvoir le plus longtemps possible ? On n'en sait rien puisque la chef du Parti québécois s'est fait discrète depuis la débâcle de son parti, mais disons qu'elle n'est pas pressée.
CP

Les «vautours» sont déjà sur la branche

Au-delà de ces négociations majeures, dans tous les milieux de travail, qu'ils soient du secteur privé ou public, les syndicats devront débattre avec leurs membres de l'importance de maintenir un État social fort et s'engager à améliorer les conditions d'existence des travailleuses et des travailleurs et de la population en général. Devant la voracité des «vautours», c'est là notre défi.
CP

La débâcle du PQ expliquée

Pour tenter de comprendre pourquoi l'électorat a tourné le dos au Parti québécois, rendons-nous dans la circonscription de Borduas, en Montérégie, qui lui a tourné le dos pour la première fois depuis...
PC

Voter c'est capoté - André-Philippe Doré

De toute façon, faut-il vraiment faire avaler par le postérieur une nécessité de voter à tous, comme s'il fallait voter pour exister? Veut-on vraiment que des gens qui se contrefoutent de la politique se déplacent pour voter pour un parti au hasard afin de plaire au taux de participation qui veut se gaver de pourcentages élevés.
PC

Je me souviendrai - Sébastien Saint-François

Encore une fois, nous sortons d'une campagne électorale au cours de laquelle aucun des grands enjeux de notre société n'a été véritablement débattu et aucune réelle solution n'a été proposée aux problèmes qui hypothèquent notre avenir collectif. Encore une fois, péquistes et libéraux nous ont démontré qu'ils ne sont pas la solution à nos problèmes, mais qu'ils sont plutôt la cause de ceux-ci.
CP

Marois lance un appel aux francophones

La chef péquiste Pauline Marois a lancé un appel aux francophones, samedi, pour qu'ils cessent de courber l'échine et bloquent un retour des libéraux en votant pour le Parti québécois.Dans un discours...
PC

Au-delà du vote stratégique - Aziz Djaout

De même, et davantage que la stratégie grossière du PQ, il n'est pas déraisonnable de considérer le refus du gouvernement Charest à donner suite aux recommandations de la Commission Bouchard-Taylor comme étant la véritable stratégie d'instrumentalisation de l'altérité musulmane de ces dernières années.

Mon gouvernement idéal - Gaétan Couture

Les Québécois font maintenant face au dilemme de voter rationnellement selon leur tête, émotivement selon leur cœur ou stratégiquement pour gagner leurs élections ou éviter la victoire d'un parti en qui ils n'ont pas confiance. Que leur choix soit le meilleur pour l'avenir de notre société.