PROPOSITIONS CAQ

PC

La crise étudiante dans le rétroviseur

François Legault et la Coalition Avenir Québec aimeraient bien que la crise étudiante soit derrière eux et ne vienne pas définir la campagne électorale imminente. Car Jean Charest a joué à fond la carte de la défense des institutions pendant que Pauline Marois prenait fait et cause pour le mouvement étudiant. Entre le marteau et l'enclume, la CAQ risquerait de se faire laminer si les hostilités venaient à reprendre dans 15 jours.