PROCHES VICTIMES

PC

Flic et confidences: une mort qui touche - Claude Aubin

Un après- midi d'automne, étant au bureau, j'étais à achever des rapports en retard quand Edgar vint m'aviser qu'une femme venait d'être abattue, que sa vie était en danger. Au même moment, Jean Pierre, un des policiers sur les lieux, téléphone pour m'indiquer que la scène de crime est protégée et que l'identité judiciaire est en route. Donc, direction l'hôpital.