Port Du Niqab

Blak

Justin Trudeau doit imposer le vote visage découvert

Le Canada ne pouvait pas imaginer instaurer les élections à date fixe tout juste avant l'Halloween aux quatre ans et permettre le vote à visage couvert sans que ces ingrédients ne provoquent des dérapages. Ils ne sont pas tous drôles. Le premier ministre a le droit et le devoir de jeter un regard critique même sur l'héritage de son père.
wha4 via Getty Images

Pourquoi voter?

Et je me dis: «non, ce n'est pas vrai, le Canada ne va pas se doter d'un gouvernement sur la base d'un détail aussi insignifiant que l'opposition ou l'approbation du niqab ? » Dans ce cas, pourquoi ne pas voter pour le candidat le plus beau ?
Getty

Le PLC, le NPD et le niqab: à pieds joints dans l'intégrisme

La servilité devant l'intégrisme islamique, déjà confirmée à Québec par le gouvernement Couillard, est maintenant officialisée sur la scène fédérale par le PLC et le NPD. Paradoxalement, c'est le gouvernement Harper qui se chargera d'en appeler de ce jugement de la Cour fédérale sur le niqab, un gouvernement pourtant ouvert aux particularismes religieux.
Getty

Le niqab, la burka et le tchador sont des signes d'infériorisation des femmes et non des symboles religieux

À la lumière de la décision rendue par la Cour fédérale concernant cette immigrante d'origine pakistanaise qui voudrait garder son niqab lors de son assermentation de citoyenneté, et suite aux nombreuses demandes qui m'ont été adressées pour clarifier la question du voile, j'estime utile de partager un texte de fond que j'avais écrit en 1994 et qui demeure brûlant d'actualité.
PA

Un jugement aveugle sur le niqab

La cause qui oppose le journaliste Mihai Claudiu Cristea à un couple tunisien soulève de façon très vive la question de la liberté de presse. Les tribunaux doivent certes intervenir devant les dérapages possibles des médias, particulièrement quand il s'agit de tromperie ou de diffamation. Mais ce n'est manifestement pas le cas ici.
98,5FM

Quelle histoire le voile raconte-t-il aux enfants? - Jocelyne Robert

On occulte bien des questions dans le débat sur le voile. L'essentiel n'est-il pas que les enfants soient accompagnés, en garderie, par des femmes aimantes? Pas tout à fait. C'est une pensée sympathique, mais un peu courte. Il faut aussi se demander ce que les enfants, eux, perçoivent de ce voile? Comment le traduisent-ils? Comment l'intériorisent-ils? Comment celui-ci façonne-t-il leur perception de la féminité et de la masculinité?