Poll

Shutterstock

Travaille et tais-toi! Une hausse d'impôt mal avisée.

Faire porter sur les épaules des hauts salariés le coût des promesses électorales ressemble à une baguette magique de politiciens: on vous promet beaucoup, mais vous ne paierez pas puisque d'autres recevront la facture. Le gouvernement suivant pourra dire la même chose. Et les montants s'accumulent chaque fois. Une famille gagnant 275 000 $ paie actuellement 39 % d'impôts et de taxes. Jusqu'où pourra-t-on aller?
NBC

La Voix TVA: Attirer les jeunes avec JP Ferland? Non merci!

Je vous avoue être incroyablement déçu du choix des juges puisque j'avais vraiment l'intention de regarder et de suivre religieusement cette nouvelle émission. Je n'ai rien contre Jean-Pierre Ferland, mais il ne connaît probablement pas l'émission et il est complètement dépassé par la musique d'aujourd'hui. De plus, monsieur Ferland ne cadre pas du tout avec le concept. La seule personne crédible selon moi parmi les quatre juges est Ariane Moffatt. Un bon choix sur quatre veut dire une moyenne de 25% et ce n'est nettement pas assez pour frôler la note de passage.
PC

PLQ, le trio de départ

Couillard, Moreau, Bachand. Beaucoup de noms circulent en préparation de la course au leadership du Parti libéral du Québec, mais voilà les trois candidats les plus sérieux...pour le moment. Raymond Bachand peut miser sur une carte majeure: il a le profil économique recherché. Metro-Richelieu, Culinar, Fonds de Solidarité, Secor, ministre au Développement économique, ministre des Finances, son budget-matraque de 2010 a fait époque. On a découvert au cours des derniers mois un «faucon» tenant de la ligne dure avec les associations étudiantes.
CP

Le système fiscal québécois incite-t-il à la fraude?

Il est temps de rompre avec l'inertie fiscale. À défaut, les contribuables désireux de réduire leur fardeau fiscal vont se tourner naturellement vers la fraude fiscale ou l'évasion fiscale. L'impôt est nécessaire pour assurer le financement des services publics. Sans impôts, il ne peut exister de destin commun et de capacité collective à agir. Mais il ne suffit pas d'établir l'impôt. Encore faut-il qu'il soit juste et équitable. Si l'impôt est nécessaire, le système fiscal ne doit pas être une pression sur les contribuables.
SRC

Un débat fort animé

D'abord sur la défensive sur la question de la corruption, le chef libéral Jean Charest est passé à l'offensive envers la chef péquiste Pauline Marois, dimanche soir, à l'occasion du premier débat tél...