POLICE DE QUARTIER

PC

C'était ça aussi la police - Claude Aubin

Nous patrouillons la rue Ontario, tout est calme. Jean décide de descendre la rue Plessis, la radio est totalement silencieuse, nous le sommes presque autant. Plus loin, une dame maigrichonne qui, malgré le froid, demeure peu habillée et grelottante nous fait de petits signes malhabiles. Je la fais monter à bord.
PC

Un gâchis appelé «police de quartier»

Comment avons-nous pu penser, en diluant le service policier, que la ville serait mieux protégée? Le coût de ce gâchis, des millions de dollars. Pas seulement des millions en salaires, des millions en mauvais investissements, des millions qui serviraient à rendre la police efficace.