PIB MONDIAL

Kai Pfaffenbach / Reuters

Le spectre de la stagnation séculaire

Un nombre croissant de spécialistes parlent maintenant d'une nouvelle normalité, soit d'une ère où il faudra se satisfaire de taux de croissance compris entre 0,5 et 2 % plutôt que des taux se situant entre 2 et 4 % qui ont été habituels pendant des décennies. En d'autres termes, il faudrait prendre acte de la baisse du potentiel de croissance de l'économie.