Paul Ryan

Alamy

Et si Obama avait peur de gagner?

On a déjà vu Federer à l'apogée de son tennis avoir quatre balles de match, une victoire sur un plateau d'argent, et les mettre toutes dans le filet. En sport de haut niveau, on appelle ça la peur de gagner. Obama avait autant de balles de match en main, mais aucune n'a inquiété Romney, dont le comeback semblait pourtant inespéré.
HPLive

Le débat Biden-Ryan vu d'un bar new-yorkais

Une dose de vodka framboise-coco. Du jus de cranberry. Et un trait d'amertume pour parfaire le mélange. C'est la recette du "Paul Ryan Special", un cocktail rouge-bonbon, couleur du parti républicain, que sert pour 5 dollars, le barman du Tonic Bar, ce mardi soir, à New York. Au dessus du comptoir en bois massif de l'établissement de Times square, Paul Ryan, la cravate d'un rouge presque aussi éclatant que le breuvage sirupeux, affronte sur écran géant Joe Biden, son rival démocrate à la vice-présidence des Etats-Unis.
AP Images

L'espoir de changement, cette fois-ci, appartient aux Républicains

En 2012, on ne peut plus affirmer que « tout est possible » et les Démocrates peinent à démontrer que les États-Unis sont en meilleure posture qu'ils l'étaient il y quatre ans. Le Président peut cependant se targuer d'avoir relancé l'économie, imposé une certaine discipline aux milieux financiers, instauré un programme d'assurance-maladie presque universel, mis sur pied des programmes d'aide à l'éducation et proposé des solutions pour contrer des déficits insupportables, rejetés cavalièrement par un Congrès républicain hostile.
AP

Paul Ryan accuse Obama de tous les maux

Le colistier de Mitt Romney, Paul Ryan, un conservateur quadragénaire, a galvanisé la convention républicaine mercredi soir à Tampa, assurant que l'Amérique avait besoin de "changer de cap" et lançant...
AP

Romney paierait moins de 1% d'impôts

Le président américain Barack Obama a de nouveau attaqué samedi son rival républicain pour la présidentielle Mitt Romney sur la fiscalité, estimant qu'il paierait moins de 1% d'impôts si le programme...
AFP

Rage Against Paul Ryan!

PAUL RYAN - Paul Ryan, qui deviendra vice-président si Mitt Romney remporte l'élection américaine de novembre, admet être un fan du groupe Rage Against the Machine. Mais c'est un amour loin d'être par...