PATRICK KAREGEYA

Getty Images

Rwanda: les illusions perdues de l'opposition

Au lendemain des élections de 2010, les Rwandais se sont retrouvés un peu piégés par le résultat de ces urnes. Dans un entretien à la BBC, en août 2010, feu Patrick Karegeya, qui avait pris la cavale en Afrique du Sud, n'avait pas mis de gants blancs pour rappeler la responsabilité personnelle de Paul Kagame (le président rwandais) dans l'assassinat de Seth Sendashonga, un des opposants les plus sérieux, en son temps, au régime rwandais.