Patriarcat

James Brey

Pour un féminisme d'ouverture

Je veux surtout écouter, entendre et comprendre. Mais quand un enjeu me tient à cœur, je ne peux m'empêcher d'y réfléchir. En l'occurrence ici, je le fais dans l'espoir de me rapprocher de ces femmes qui mènent un combat noble en faveur du féminisme.
AFP via Getty Images

8 mars: l'éducation est un droit et non pas un privilège - Isidore Kwandja Ngembo

À l'occasion de la Journée internationale des femmes célébrée le 8 mars, dont le thème de cette année est: «L'égalité pour les femmes, c'est le progrès pour toutes et tous», je me fais le devoir de rappeler à nos dirigeants francophones que l'éducation est un droit de l'Homme que tous doivent respecter et promouvoir. Il ne peut y avoir de progrès sans éducation et formation de qualité.
Shutterstock

Non, la misandrie n'est pas une maladie infectieuse du côlon... - Oliver Kaestlé

... À moins de retirer son accent circonflexe au mot «colon» et de lui attribuer le sens péjoratif québécois d'étroit d'esprit, et d'en conserver la forme tant féminine que masculine, sans toutefois négliger une connotation allusive au féminisme radical. La misandrie, en bref, la haine ou le mépris envers la gent masculine, ne doit donc pas se voir confondue avec la dysenterie, qui correspond à la définition contenue dans le titre de cette chronique.