Paludisme

Getty Images

La communauté internationale doit combler un déficit de près de 5 milliards de dollars par an

Depuis l'adoption, en 2000, par les chefs d'État et de gouvernement des Objectifs du Millénaire pour le développement, un vaste partenariat de gouvernements, d'entités des Nations Unies, d'associations philanthropiques et d'entreprises s'est constitué pour protéger des centaines de personnes du paludisme. L'accroissement du financement international, qui s'est accompagné par un engagement politique de plus en plus marqué dans les pays endémiques, a provoqué la multiplication du nombre d'interventions préventives et ouvert l'accès à des épreuves diagnostiques et à des médicaments salvateurs.