Option Nationale

Mathieu Breton

Le courage de la liberté

J'estime aujourd'hui que l'indépendance ne peut survenir avec les efforts que mène le Parti québécois. Ceux-ci sont de plus en plus insuffisants à la naissance d'un pays et les événements de la campagne électorale le cristallisent. J'ai donc contacté il y a quelques jours Option nationale. Après un constat que je détaille ici, j'ai offert à cette formation mon soutien.

Membres d'ON, mettez votre conscience sur off! - Léandre Plouffe

Ce que demande le candidat d'Option nationale dans Mille-Îles Philippe Long aux candidats et candidates de son parti, c'est ni plus ni moins de souffler sur la flamme de la lampe qu'est leur conscience, pour faire un clin d'œil à Victor Hugo. Ou si l'on préfère, d'éteindre l'ampoule qu'est leur conscience en mettant l'interrupteur à off.
Shutterstock / Falconia

L'éducation dans le cadre d'un pays en devenir - Jean-Pierre Gouin, candidat d'ON dans La Prairie

L'intérêt premier d'être un pays indépendant est d'accomplir, sans barrières, ce que nous désirons en tant que peuple. Une éducation ouverte à tous, où l'argent n'est pas un obstacle aux esprits d'aujourd'hui, serait le pas le plus important en ce sens. Posons-nous la question suivante : « En quoi l'indexation des frais de scolarité n'est pas la solution ? ».
Eduardo Luzzatti BuyA via Getty Images

Pourquoi les indépendantistes ne votent-ils pas tous pour le même parti? (2/2) - Sol Zanetti

Question pertinente, surtout ces temps-ci. Et on sait qu'avant que ne soit instaurée une composante de proportionnalité dans notre mode de scrutin, il faudra un jour que les indépendantistes se rassemblent s'ils veulent aspirer à faire l'indépendance. Comme je le disais dans un article précédent, il y a deux obstacles qui empêchent ce grand rassemblement.