Option Nationale

shutterstock

Réponse à Bernard Drainville

J'espère que les critiques que je m'apprête à émettre ne seront pas perçues comme un geste de fermeture à la collaboration avec les indépendantistes de tous les partis, mais plutôt comme une réponse positive à l'invitation à débattre qui nous est lancée.

La confiance collective: un trait des Québécois à éveiller

Avec la récente victoire de Mario Beaulieu en tant que chef du Bloc québécois, le mouvement souverainiste au palier fédéral obtient une nouvelle ère de confiance. Pourtant, la perception généralisée que les Québécois sont sous l'emprise de l'aide financière du gouvernement fédéral et des autres provinces fait du chemin.
CP

Les jeunes et l'indépendance

Pour que le Québec vive sainement son identité, il faut lui donner sa pleine indépendance politique. Procéder à l'envers, c'est-à-dire cultiver d'abord une identité nationale-provinciale sans proposer concrètement l'indépendance, c'est inscrire à même cette identité tous les complexes et tout le malaise inhérents à la condition provinciale.
Getty

Le pourquoi et le comment

L'espèce de dépression auto-destructrice dans laquelle nous sombrons depuis 1995, devant des adversaires comblés d'aise face à notre incroyable aptitude à nous battre nous-mêmes, doit arriver à sa fin. Vivement un leadership et un mouvement indépendantiste renouvelés!
CP

Priorité à l'indépendance

Les commentaires émis par certains ténors du Parti québécois depuis l'élection du 7 avril laissent penser qu'à ce jour, une partie de l'élite péquiste n'arrive toujours pas à s'extirper de l'impasse intellectuelle et politique dans laquelle elle s'enfonce depuis plusieurs années.
Getty Images

L'environnement: un enjeu indépendantiste

Le Canada est en effet parmi les pires États au monde en ce qui a trait à la lutte contre le réchauffement climatique : il a renié sa signature du protocole de Kyoto, a revu à la baisse ses objectifs de réductions d'émissions de CO2 à deux reprises et n'a pris aucune mesure concrète pour les atteindre. C'est donc sans surprise qu'il ne les atteindra pas.
Getty

Indépendance: une fenêtre s'ouvre

La perspective de quatre années de gouvernement libéral n'est pas réjouissante du tout. Cela dit, il faut voir la conjoncture actuelle comme une opportunité sans pareil de restructurer le mouvement indépendantiste en profondeur et de le faire renaître.
Agence QMI

Le vrai ménage ou la disparition

Si l'on analyse les résultats du scrutin du 7 avril, on constate qu'avec 30 circonscriptions gagnées, le PQ peut se dire qu'il a eu de la chance. Car, non seulement a-t-il perdu ses élections, mais il aurait pu être carrément rayé de la carte.
Daniel Grill via Getty Images

Le vote «stratégique»: une maladie chronique - Sol Zanetti, chef d'Option nationale

La fièvre du vote stratégique est une maladie plutôt répandue dans les pays affligés d'un mode de scrutin uninominal à un tour hérité de la monarchie parlementaire britannique. La majorité des citoyens en ont déjà été victimes au moins une fois dans leur vie; j'en ai moi-même déjà fait l'expérience. Par chance, il est possible d'éviter cette calamité ainsi que les amers regrets qu'elle laisse comme séquelles.