OPEN SPACE

jepoirrier/Flickr

Face à l'«open space», le droit à la <em>sollaboration</em> - Philippe Zawieja

L'accélération de nos sociétés se traduit, entre autres, par une perméabilité croissante des sphères privée et professionnelle, souvent au détriment de la vie privée, que le travail peut assez naturellement envahir. Curieusement toutefois, les cadres ne plébiscitent pas une stricte séparation des sphères: ils cherchent au contraire à contrôler les instants qu'ils choisissent de consacrer au travail, et ceux qu'ils vouent à leur vie privée, et à organiser de leur plein gré le passage d'une sphère à l'autre.