MONTREAL GRANDE VILLE

Getty

Montréal ne sera jamais une grande ville - Lydie Coupé

Et le Québec ne sera jamais un pays, pourrais-je même ajouter. Parce que notre ville, tout comme la province, continue de se vautrer dans ses démons, ses peurs et ses querelles de clocher. Elle préfère se réfugier dans ses acquis, plutôt de que de bouger vraiment par la force de nouvelles idées. D'où ce sentiment généralisé de morosité, quand ce n'est pas carrément de désenchantement collectif.