Martin Patriquin

AP

Lisée et Drainville ne sont pas des Thomas Jefferson - Adrien Pouliot

Dans leur lettre publiée le 18 novembre dans The New York Times, les ministres Jean-François Lisée et Bernard Drainville affirment que le projet de loi 60 (la Charte des valeurs) leur rappelle le président américain Thomas Jefferson et sa célèbre citation dans laquelle il a comparé à un «mur» la séparation de l'Église et de l'État prévue dans la Constitution américaine. Nos deux ministres auraient eu intérêt à faire un peu de recherche avant de citer n'importe comment l'illustre président.
WikiMedia: Lupo

Jefferson, la Charte et le Québec - Jean-François Lisée et Bernard Drainville répondent à Martin Patriquin

Dans un texte qui multiplie les erreurs et les exagérations, le journaliste anglo-montréalais Martin Patriquin compare le Québec d'aujourd'hui au «Tea Party», faisant référence au mouvement politique américain contemporain qui tire le Parti républicain vers l'extrême droite. Bernard Drainville et moi lui avons brièvement répondu dans le New York Times. Non pour polémiquer avec le journaliste, mais pour indiquer aux lecteurs du Times qu'il y avait une tout autre façon de voir les choses.