Mario Beaulieu

PC

Le Bloc est mort, vive le Bloc!

Le Bloc va mal, c'est indubitable. Mais il semble un peu facile de faire porter le chapeau à un homme, Mario Beaulieu, qui n'a jamais fait que reprendre la barre d'un bateau déjà bien perturbé.
PC

L'Écosse, Drainville et la clarté...

Les récents constats de Bernard Drainville sont, il faut l'admettre, très lucides et son point sur le choix que les Québécois doivent prendre dans une éventuelle question référendaire entre la province canadienne et le pays est juste.
PC

Une démission qui en cache une autre

Le départ de Jean-François Fortin est révélateur d'un tout autre malaise au Bloc québécois. Il démontre que le premier défi de Mario Beaulieu, avant même de convaincre les Québécois de sortir du carcan provincial, est de re-légitimer la posture indépendantiste auprès des souverainistes.
PC

Vers un Bloc québécois moribond?

Il y a fort à parier que le Bloc ne comptera même plus trois députés quand la prochaine campagne électorale débutera . En grande partie, ce déchirement du Bloc sera dû à l'incapacité de marier défense décomplexée de l'indépendance et respect de l'héritage passé de cette formation politique.