Maire Vaillancourt

PC

La fin d'une époque à Laval

On peut dire que c'est la fin d'une époque dans la troisième plus grande ville québécoise. Depuis 1989, le roi de Laval a dirigé la ville d'une main de fer. C'était lui Laval. Que sera l'héritage de ce politicien municipal? C'est évident que les soupçons de corruption et de marchandage vont entacher son règne. Malgré cela, il faut quand même reconnaître que M. Vaillancourt laisse une ville bien en ordre sur le plan économique.
CP

Laval

Il n'y a plus de maire à Laval. C'est un accord parfait, je ne toucherais plus à rien. Il ne peut pas y avoir de maire à Laval, puisque Laval n'est pas une ville. Laval n'est qu'un palindrome. "Esope reste ici et se repose". C'est aussi un palindrome. Laval, c'est une chambre. Une chambre aux murs blancs. C'est pour dormir. Ou mourir.
Agence QMI

Le ministre Gaudreault réagit

Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, a déclaré « prendre acte » de la démission de Gilles Vaillancourt, qui mérite d'être saluée. « C'est la meilleure décision qui pouvait être pr...
AP

La Commission Charbonneau ou le supplice de la goutte d'eau

Depuis quelques jours, les têtes tombent les unes après les autres. On sent l'énervement, la fébrilité de la population, assoiffée de détails sur un milieu qu'on ne découvre généralement que dans les films, et de manière très séduisante. On sent aussi le découragement, ou même parfois l'indifférence « bah, ça faisait longtemps qu'on s'en doutait ». Pour ma part, je suis cette saga avec un brin de cruauté : qui sera le prochain à tomber?