LE MULTICULTURALISME COMME RELIGION POLITIQUE