LATEX

Darrin Klimek via Getty Images

J'ai testé la nuit fetish berlinoise - Camille Emmanuelle

Première étape, pour passer une nuit fetish: s'équiper. Le «dress code» est clair, quelle que soit la capitale, si on veut rentrer dans un endroit fetish: cuir ou latex ou vinyle. Je n'ose pas ressortir la tenue que je devais porter pour la dernière Demonia, car j'ai pris depuis deux-trois kilos d'hiver, donc cette robe en latex remonte dangereusement au niveau des fesses, et je me vois mal passer la soirée à la remettre en place, façon collégienne qui porte une mini-jupe trop courte à sa première boum.