JAMES CAMERON

Frédéric Guarino

C2-MTL: du soleil plein la caboche!

C'est rendu comme ça C2-MTL: l'envergure de l'évènement, le niveau de réflexion attendu des participants, obligent les conférenciers, une fois sur place, à se dépasser, à sortir des pièges convenus de l'autopromotion et des discours corporatifs formatés par leurs relationnistes.
Frédéric Guarino

C2-MTL: de l'art et la vodka

A priori, il est difficile de tirer une leçon particulière d'un tel événement. Il faut laisser distiller les informations, les impressions avant d'en tirer son propre enseignement. Les organisateurs auront réussi quelque chose d'à peu près impossible qui est de demander tant aux conférenciers qu'aux participants un effort soutenu d'ouverture et d'intelligence sur un sujet intangible, la créativité.