Infoman

Facebook

Oui, Virginie Provost aime le sexe. Et puis?

Cette révélation est fort moins scandaleuse que la montée de lait que l'équipe d'Infoman et les médias en ont fait. Le message qu'on envoie en humiliant cette jeune candidate avec un détail qui n'a rien à voir avec le travail qu'elle veut faire, c'est que les femmes n'ont pas le droit d'affirmer leur sexualité sans conséquence.