Indépendance Du Québec

Être patriote en 2015?

Lorsque la Société Saint-Jean-Baptiste m'a décerné le grand honneur du titre Patriote de l'année 2015-2016, on m'a demandé qu'est-ce qu' un patriote en 2015? Voici ma réponse.
PC

CAQ, PLQ, nationalisme et Waterloo

En politique comme à la guerre, pour conserver un territoire, il faut l'occuper. Le Parti libéral du Québec l'a appris à ses dépens, car pour rester dans le thème, il pourrait venir de perdre Waterloo. Et pour une fois, l'assaut ne viennent pas des bleus. Attendez un instant, oui, il vient des bleus. De nouveaux bleus, toutefois.
ASSOCIATED PRESS

Référendum de 1995: un grand mouvement rongé par l'électoralisme

Depuis 1995, le mouvement souverainiste s'est épuisé en joutes électorales, y perdant à chaque fois un peu de son âme et de ses appuis populaires. Cette dérive s'est pour partie nourri du désir des appareils politiques de garder leur mainmise sur le message et sur les postes et, pour partie, du désir des militants de profiter de chaque tribune pour asséner le même mantra à la population.
Bloc québécois

Prendre son avenir en main

Si nous voulons nous affirmer haut et fort comme indépendantistes, vaut-il mieux voter pour un(e) candidat(e) qui partage nos convictions ou pour un(e) autre, tels que messieurs Trudeau, Harper et Mulcair, qui se font une fierté de nuire à notre projet?
CP

La pédagogie de l'indépendance: cette histoire de famille

Pourquoi les médias ne parlent-ils pas d'indépendance? Voilà une discussion que l'on peut avoir souvent lorsque l'on échange avec des indépendantistes. Ces discussions sont souvent suivies de conclusions un peu trop simples: «Les médias ne sont pas notre bord»; «C'est parce qu'il s'agit de Gesca». Loin de moi l'idée de nier la forte influence politique de plusieurs médias. Cela dit, il me semble que la question est légèrement plus complexe qu'on veut le croire.
AFP via Getty Images

Le Bloc face à l'enjeu des élections canadiennes au Québec

Je lui ai exposé que tel était le projet des Patriotes et lui ai dit que Papineau, son promoteur, fut furieux d'apprendre que Durham banalise son caractère politique en en faisant une affaire de luttes «raciales». Il me répliqua que les Français agirent de la même façon envers les musulmans jusqu'au jour où De Gaule reconnut qu'ils étaient des citoyens français égaux aux Français en Algérie, ce qui a conduit à l'indépendance.