Guerre Irak

AP

La guerre en Irak était une erreur

WASHINGTON - Une dizaine d'années plus tard, les politiciens américains s'entendent sur la guerre en Irak: c'était une erreur. Les candidats à l'investiture présidentielle devancent rarement l'opinion...
AFP

Daech va gagner sauf si...

Inutile d'invoquer Sun Tzu ou de relire Clausewitz pour rappeler cette évidence: en l'absence d'objectifs clairs, il est impossible de «gagner» une guerre. Et si ladite guerre repose sur une coalition hétérogène aux motivations elles-mêmes contradictoires, alors cette fragilité structurelle fait directement le jeu de l'adversaire.
AP

Obama et son calvaire afghan

Au cours de la campagne présidentielle de 2008, Barack Obama revenait souvent sur son mindset, l'état d'esprit qui l'avait amené à s'opposer à l'aventure militaire en Irak. Il se disait essentiellement porté vers la solution pacifique des conflits. Selon cet esprit, la guerre ne devait être envisagée que comme un ultime recours. On peut dire que le président est demeuré fidèle à cet esprit dans l'ensemble de sa politique étrangère. En témoigne sa récente déclaration en ce qui a trait à l'Iran.