GRANDE-BRETAGNE BREXIT

D. Chaudet

L'Iran et le Brexit

La sortie de Londres de l'UE, cela veut dire, pour les élites iraniennes, des agents d'influence pro-américains en moins en Europe. Cette approche est logique: cela rejoint l'instinct gaulliste qui a refusé l'entrée de la Grande-Bretagne dans ce qui était alors la CEE en 1963 et 1967.