Gentilly-2

PC

Un an après la fermeture de Gentilly-2

Il y a un an jour pour jour, la centrale nucléaire Gentilly-2, à Bécancour, fermait ses portes. Une véritable onde de choc pour la communauté, qui perdait un des plus importants employeurs de la régio...
Getty Images

Fukushima, SNC-Lavalin et grand-mère Kane

Les Japonais ont une bonne mémoire des tragédies. Deux ans après le désastre de Fukushima, leurs plaies sont toujours ouvertes. Il semble que notre mémoire n'est pas aussi tenace. Le gouvernement Harper semble n'avoir rien appris de ce drame. Pire encore, il veut passer sous silence l'une des leçons les plus importantes de Fukushima et libérer l'industrie nucléaire canadienne de sa responsabilité financière en cas d'accident.
PC

Gentilly-2: Le dernier bal du nucléaire

Le Carnaval de Québec, ce rendez-vous annuel de la neige et de l'hiver s'amorce ce vendredi à Québec. Mais avant l'ouverture du carnaval, nous aurons droit cette semaine à Québec au dernier bal du nucléaire québécois: une commission parlementaire où viendront défiler une pléthore d'acteurs favorables à la réfection de la centrale. Bien que la Commission parlementaire soit sensée porter sur les impacts économiques du déclassement, la table est mise pour un procès en règle d'Hydro-Québec et du gouvernement Marois.
PC

Environnenent : Les 10 événements marquants de 2012

La fermeture de la mine d'amiante Jeffrey, la démission de Daniel Breton, le Jour de la Terre à Montréal, la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2, plusieurs nouvelles concernant l'environnement ont fait la manchette cette année. Sur le plan international, il faut d'ailleurs rappeler l'importance qu'a eue la tempête Sandy sur la campagne électorale de Barack Obama. Voici donc un palmarès des dix événements les plus marquants de l'année 2012 en environnement.
PC

Gentilly creuse le déficit

La décision de fermer Gentilly 2 a un impact direct sur les finances du Québec et creusera son déficit pour 2012-13. Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, a admis vendredi qu'il fallait ajouter cette radiation d'actif, plus de 1 milliard$, au déficit aniticipé cette année. Le dividende qu'Hydro-Québec verse au gouvernement québécois sera donc amputé de moitié.
PC

Gentilly-2, les leçons d'un carré rouge

Je suis heureux de voir les employés de Gentilly-2 prendre la rue et se choquer, pas parce que je supporte le nucléaire, mais parce qu'au-delà de la décision économique et environnementale de fermer ou non la centrale, il y a des individus que l'on oublie. Peut-être que si Gentilly-2 brasse suffisamment, peut-être, qu'on y repensera deux fois avant de créer des emplois sans durée. Peut-être que les gouvernements vont se garder une petite gêne avant de développer des projets dans l'instantanée, sans continuité, sans durabilité.
PC

La fermeture de Gentilly-2 par le PQ: excellente décision et gros manque de communication

Nul besoin d'être un génie pour en comprendre les raisons: le Québec n'en a pas besoin (moins de 3% de ses besoins), le prix du kw/heure est excessif, le potentiel de danger catastrophique est élevé et des déchets mortels seront laissés sur place pour des siècles. Dès lors, il faut être insensé pour vouloir maintenir l'usine en opération, au seul motif du développement régional.