FRANCOPHONES CANADA

Alamy

Les Québécois ont une responsabilité morale envers les minorités françaises du ROC

Plusieurs facteurs déterminent l'avenir des minorités françaises hors Québec, dont leur propre volonté de s'épanouir. Mais un Québec fort et non indifférent au sort des Canadiens-français du ROC contribuerait à fonder une dynamique constructive. Un Québec qui n'a toutefois pas assumé un rôle politique avéré depuis très longtemps, malgré la tiède création d'un organisme de façade dit Centre de la francophonie des Amériques.