Eid Al-Adha

AP

La fête musulmane du sacrifice - Walid Nassef

La fête musulmane du sacrifice (l'Aïd el-Kébir) rappelle la soumission d'Abraham à son Dieu, symbolisée par l'épisode où il accepte de sacrifier son fils alors unique, Ismaël, afin de satisfaire la volonté divine. En rappel de cet acte divin, les musulmans sacrifient généralement un mouton ou un veau selon les traditions. Ce sacrifice est néanmoins controversé en Occident, où les communautés musulmanes tiennent à perdurer cette tradition si sacrée dans la religion.