Desjardins Nadeau-Dubois

PC

La nuisance de la CLASSE

S'il est important de revenir sur les événements du printemps 2012 et d'en faire un bilan critique, cela ne doit pas devenir une foire d'empoigne entre organisations étudiantes ou, encore pire, une guerre d'égos entre ex-porte-paroles. Il est dommage que Martine Desjardins, qui critiquait la «petite politique» du gouvernement libéral de Jean Charest, décide au moment de tirer sa révérence de cracher dans la soupe de cette manière.