CULTE DU SECRET

nu1983 via Getty Images

SPVM: le culte du secret

Dans mes dernières années au SPVM, je ne compte plus le nombre de fois où mes patrons m'ont avisé de ne pas parler aux journalistes. Ce fut de pire en pire dans les derniers mois. Par chance, ils n'y pouvaient plus grand-chose. Je partais à la retraite.