Crise À Gaza

REUTERS

La trêve vue de Tel-Aviv

Depuis la bombe du bus, un truc triste s'est abattu sur la ville, même si la dinguerie a repris. Des Koldbergs à Al Quaws, les collisions les plus folles sont possibles et le spectre est large. Mais il y a quelque chose de profondément triste qui a surgi.

Dix réflexions à chaud sur une opération inachevée

GAZA - L'opération israélienne à Gaza était prévisible, en fait inéluctable. Il n'est pas nécessaire d'être un chaud partisan de Binyamin Netanyahou pour lui donner raison lorsqu'il fait remarquer qu'aucun pays n'accepterait de laisser vivre une partie de sa population sous la terreur quotidienne des bombardements. Voici dix réflexions, à chaud, sur la situation actuelle et le déroulement des opérations à Gaza.
AP

Dix réflexions à chaud sur une opération inachevée

L'opération israélienne à Gaza était prévisible, en fait inéluctable. Il n'est pas nécessaire d'être un chaud partisan de Binyamin Netanyahou pour lui donner raison lorsqu'il fait remarquer qu'aucun pays n'accepterait de laisser vivre une partie de sa population sous la terreur quotidienne des bombardements. Voici dix réflexions, à chaud, sur la situation actuelle et le déroulement des opérations à Gaza.
Ansa

Tel-Aviv, la vie continue

Dimanche, 17h. Dizengoff, le centre commercial ni cher, ni pas cher est illuminé et attire toujours le sud de Tel-Aviv en mal de shopping. Dehors, aux cafés c'est tellement agité, à moins que ce ne soit qu'une idée. Chez Zara, la vendeuse explique que les retours ne vont pas aller vite à cause de la situation. C'est chiant. Mais quand juste après, la sirène déboule comme cela au milieu de rien, c'est plus chiant.